• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez veut faire intégralement la police dans les TER

© A. Jacques
© A. Jacques

Lors d'une conférence de presse ce lundi 17 septembre, Laurent Wauquiez présente son plan d'action lié à la sécurité, notamment dans les Trains Express Régionaux. Il réclame des pouvoirs de police. Un PC de vidéosurveillance , géré par la région Auvergne-Rhône-Alpes, doit voir le jour en octobre.

Par Aude Henry

Ce sera le centre de commandement le plus moderne de France et d'Europe. Ce lundi 17 septembre, Laurent Wauquiez a annoncé la création d'un centre régional de sûreté ferroviaire. Ce PC de vidéosurveillance devrait être opérationnel en octobre prochain, installé dans le 3ème arrondissement de Lyon, dans le secteur de la Part-Dieu.

Objectifs affichés par le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes : "centraliser toutes les images de vidéosurveillance à l'échelle de la région, et faire en sorte que depuis un PC de commandement, on puisse aussi bien intervenir sur Saint-Etienne, Grenoble, Lyon et la plaine de l'Ain."
Laurent Wauquiez l'a répété à l'envie lors de cette conférence de presse, c'est là une première en France et en Europe. Les images seront traitées par ce centre régional de sûreté ferroviaire en temps réel, en haute définition, et avec une capacité de zoom.

Laurent Wauquiez entend prendre totalement en main la sûreté dans les Trains Express Régionaux. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi indiqué qu'il réclamait pour les régions un pouvoir de police judiciaire pour mieux travailler avec la justice.

"Un maire est officier de police, le président de région n'a aucun pouvoir de police (...) Cela suppose une modification de la loi: c'est ce qu'on demande", a -t-il déclaré. Selon lui, cela permettrait d'agir en lien avec les magistrats et de gagner en efficacité en matière de sécurité dans les gares et les trains: "Actuellement, on est bloqué dans plein de domaines, par exemple il y a plein de données qu'on ne peut pas nous transmettre", a-t-il dit.

Pour le groupe d'opposition régionale RCES "Laurent Wauquiez investit sur fonds publics dans des dispositifs coûteux, dont l'efficacité reste
à prouver, alors que des dispositifs existants, du tarif Illico Solidaire à la présence d'agents SNCF, sont eux sabrés", souligne le Rassemblement citoyen écologiste solidaire dans un communiqué.

Le reportage de Fred Llop et Arnaud Jacques : 
 

Sur le même sujet

Arverniales 2019

Les + Lus