Cet article date de plus de 5 ans

Carbone Savoie : inquiétude des salariés sur le site de Vénissieux

Inquiétude sur le site Carbone Savoie de Vénissieux. L'entreprise dont la maison mère Rio Tinto est basée à St Jean de Maurienne doit céder ses activités à un groupe d'investissement très éloigné de son univers industriel.  
© P.Perrel
Une intersyndicale entend suivre de près le dossier : cet après-midi, une audience est prévue devant le tribunal de grande instance de Lyon. Les réprésentants demandent toutes les informations dans le cadre du  procédure de cession.

Le reportage dans le 12/13 Rhône-Alpes
durée de la vidéo: 01 min 21
Carbone Savoie : inquiétude des salariés sur le site de Vénissieux ©France 3 RA
Intervenants
1 - Pascal Mirallès - Représentant FO au CCE
2 - Pascal Arbogast - Délégué syndical CGT

Le reportage dans le 19/20 Rhône-Alpes
durée de la vidéo: 02 min 13
Carbone Savoie : des salariés de Vénissieux présents au TGI de Lyon aujourd'hui ©France 3 RA

Intervenants
1 - Laurent Frutoso - Délégué syndical CGT
2 - Pascal Mirallès - Représentant FO au CCE
3 - Lorène Fort - Déléguée syndicale CGC-CFE

Spécialisée dans la fabrication de cathodes en carbone et en graphite, Carbone Savoie emploie 300 personnes en Savoie et une centaine à Vénissieux (Rhône). Le 14 décembre dernier, le géant minier anglo-australien Rio Tinto annonçait son projet de cession à la holding industrielle Alandia Industries, spécialisée dans la reprise d'entreprises en difficulté.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie