Colis piégé à Lyon : le suspect reconnaît avoir fait allégeance au groupe Etat islamique

L'explosion du colis a fait 13 victimes. Mais beaucoup de passants et d'habitants du quartier ont été choqués. / © France 3 RA
L'explosion du colis a fait 13 victimes. Mais beaucoup de passants et d'habitants du quartier ont été choqués. / © France 3 RA

Mohamed Hichem M., l'Algérien de 24 ans soupçonné d'avoir fait exploser un colis piégé à Lyon vendredi 24 mai, a reconnu devant les enquêteurs avoir fait allégeance au groupe Etat islamique, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Par DM (avec AFP)

Interpellé sans violence en début de semaine dans le 7e arrondissement de Lyon et placé en garde à vue, Mohamed Hichem est le principal suspect de l'affaire du colis piégé de la rue Rue Victor Hugo. Son explosion le vendredi 24 mai, dans une rue piétonne, a fait 13 blessés légers dans le centre de Lyon. Une enquête a été ouverte dès vendredi pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Les gardes à vue des parents du suspect ont été levées

La garde à vue du principal suspect se poursuivait jeudi 30 mai dans les locaux des services antiterroristes à Levallois-Perret, près de Paris.

Le jeune homme s'était montré peu coopératif dans la première partie de sa garde à vue après son arrestation lundi 27 mai, le jeune homme a commencé à se livrer mercredi en admettant avoir conçu le colis piégé. Il a reconnu devant les enquêteurs avoir fait allégeance au groupe Etat islamique, a-t-on appris ce jeudi de source judiciaire, confirmant une information de TF1/LCI.

En revanche, les gardes à vue de ses parents ont été levées en début ce jeudi en d'après-midi, "en l'absence d'élément les incriminant à ce stade", a indiqué par ailleurs le parquet de Paris. Interpellé lundi 27 mai à leur domicile de Oullins, le couple était interrogé sur les motivations de leur fils. 

Le parquet a rajouté que la garde à vue du jeune frère de Mohamed Hichem M., également interpellé lundi était maintenue. Elle devrait, comme celle du suspect principal, prendre fin vendredi matin.
 

Sur le même sujet

Les + Lus