• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Colis piégé à Lyon : le suspect reconnaît avoir fait allégeance au groupe Etat islamique

L'explosion du colis a fait 13 victimes. Mais beaucoup de passants et d'habitants du quartier ont été choqués. / © France 3 RA
L'explosion du colis a fait 13 victimes. Mais beaucoup de passants et d'habitants du quartier ont été choqués. / © France 3 RA

Mohamed Hichem M., l'Algérien de 24 ans soupçonné d'avoir fait exploser un colis piégé à Lyon vendredi 24 mai, a reconnu devant les enquêteurs avoir fait allégeance au groupe Etat islamique, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Par DM (avec AFP)

Interpellé sans violence en début de semaine dans le 7e arrondissement de Lyon et placé en garde à vue, Mohamed Hichem est le principal suspect de l'affaire du colis piégé de la rue Rue Victor Hugo. Son explosion le vendredi 24 mai, dans une rue piétonne, a fait 13 blessés légers dans le centre de Lyon. Une enquête a été ouverte dès vendredi pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Les gardes à vue des parents du suspect ont été levées

La garde à vue du principal suspect se poursuivait jeudi 30 mai dans les locaux des services antiterroristes à Levallois-Perret, près de Paris.

Le jeune homme s'était montré peu coopératif dans la première partie de sa garde à vue après son arrestation lundi 27 mai, le jeune homme a commencé à se livrer mercredi en admettant avoir conçu le colis piégé. Il a reconnu devant les enquêteurs avoir fait allégeance au groupe Etat islamique, a-t-on appris ce jeudi de source judiciaire, confirmant une information de TF1/LCI.

En revanche, les gardes à vue de ses parents ont été levées en début ce jeudi en d'après-midi, "en l'absence d'élément les incriminant à ce stade", a indiqué par ailleurs le parquet de Paris. Interpellé lundi 27 mai à leur domicile de Oullins, le couple était interrogé sur les motivations de leur fils. 

Le parquet a rajouté que la garde à vue du jeune frère de Mohamed Hichem M., également interpellé lundi était maintenue. Elle devrait, comme celle du suspect principal, prendre fin vendredi matin.
 

Sur le même sujet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

Les + Lus