Coupe du monde féminine de football : les lyonnaises Amandine Henry et Eugénie Le Sommer heureuses d'affronter le Brésil

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

C'est parti pour les bleues dans les matches à élimination directe. Dimanche 23 juin, l'équipe de France de football féminin affronte le Brésil au stade Océane du Havre en 8eme de finale. Des adversaires attendues, mais pas (trop) redoutées.

Par AFP/CC

"Une nouvelle compétition démarre avec un vainqueur et un perdant sur ce match", mais les Bleues l'attendent sans "excitation particulière", dédramatise la sélectionneuse Corinne Diacre, vantant les mérites d'un collectif "serein" et "travailleur".
Equipe de France féminine de foot : A. Henry avant le Brésil
C'est parti pour les bleues dans les matches à élimination directe. Dimanche 23 juin, l'équipe de France de football féminin affronte le Brésil au stade Océane du Havre en 8eme de finale. Des adversaires attendues, mais pas (trop) redoutées. ITW Amandine Henry.


Un "Brasil" qui réussit aux françaises


Ses joueuses vont se frotter à un adversaire au nom prestigieux et aux attaquantes renommées, de Marta à Cristiane. Mais elles entreront quand même sur la pelouse du stade Océane avec l'étiquette de favorites. C'est simple, le Brésil n'est jamais venu à bout de la France en huit confrontations.

Et la Seleçao a débarqué dans l'Hexagone avec une équipe plombée par neuf défaites successives et diminuée par des blessures. La super star Marta, nommée six fois meilleure joueuse du monde, est arrivée en petite forme, l'autre incertitude concerne la vétérane Formiga (41 ans), pièce maîtresse du
milieu de terrain, touchée à une cheville avant le dernier match contre l'Italie, où elle était suspendue.
 

Une défense très lâche


Et si la France a démontré des faiblesses dans le secteur offensif, notamment contre le Nigeria, les largesses offertes par la défense brésilienne pourrait relancer une attaque encore en rôdage.

"Il faudra exploiter ces failles", n'a pas caché Eugénie Le Sommer, sous le coup d'une suspension en quart en cas de nouveau carton jaune. C'est un paramètre à prendre en compte "mais ça ne va pas m'empêcher de jouer", assure l'attaquante de Lyon, où se jouera la finale le 7 juillet.

En ligne de mire : le titre


Au Havre, la pression va monter d'un cran. Mais la motivation aussi, à en croire Amandine Henry. "Dès qu'on met le maillot bleu, on joue avec le coeur. Le supplément d'âme, ça ne se contrôle pas. Mais quand on joue une Coupe du monde, on l'a sans arrêt", assure la capitaine, une des quatre Françaises à avoir disputé tous les matches en intégralité.

La France court après un premier titre international, devant son public, et forte d'individualités expérimentées et talentueuses qui ont suscité un engouement inédit dans le pays, à l'image des audiences télé record.
 
Equipe de France féminine de foot : A. Arrivée des bleues au Havre
Les Bleues sont arrivées samedi 22 juin au Havre pour leur premier match à élimination directe : un 8eme de finale contre le Brésil. Après la traditionnelle conférence de presse de la coach Corinne Diacre et de la capitaine -lyonnaise-, les joueuses ont chaussé les crampons pour tâter de la pelouse havraise, devant un public conquis.

Sur le même sujet

Les + Lus