Covid : fréquentation et offre en baisse dans les transports en commun lyonnais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Figureau

L'offre de métros, tramway et bus est globalement en baisse de 4 à 5% dans le réseau de transports de la Métropole de Lyon. En parallèle, la fréquentation a baissé : 75% des usagers habituels empruntent ces transports, selon Kéolis qui gère le réseau lyonnais

Kéolis, l'opérateur des transports en commun de la Métropole de Lyon adapte son offre. Un plan de transport a été mis en place avant les fêtes de fin d'année et continue d'évoluer en fonction des présences/absences du personnel. L'offre est actuellement en baisse de "4 à 5% au global".

Selon l'opérateur, la situation est à l'image de celle d'autres entreprises : un absentéisme accru avec la crise sanitaire, entrainé par des salariés positifs au Covid, cas contacts ou simplement en garde d'enfants. Chaque jour, il faut s'adapter. En "langage TCL", on appelle cela un SNA, une service non assuré!

Mais en matière de conduite, c'est un peu  plus compliqué : un conducteur de bus ne peut pas forcément conduire un tram ou un métro. Chaque ligne de bus a ses caractéristiques et tous les conducteurs de métro ne peuvent pas non plus remplacer un collègue malade sur la ligne C, à crémaillère.

Lignes allégées ou en horaires de vacances

Les horaires sont donc allégés. Soit en adoptant ceux des petites vacances scolaires : c'est le cas des trams T1, T3 et T6 et de certaines lignes de bus. Soit en horaires été si besoin. Dans le métro, la ligne C Hôtel de Ville/ Caluire-Cuire est impactée. Pour les bus, on compte une vingtaine de lignes également touchées et donc concernées par ces allègements.

Seules les lignes fortes, comme le C3 par exemple : la ligne la plus longue, de Gare St Paul à Vaulx-en-Velin, et la plus fréquentée du réseau, sont préservées et restent dans les mêmes fréquences.

 

Mais également moins de passagers

Si la fréquentation globale des transports de la Métropole de Lyon avait un peu baissé en décembre ( de l'ordre de 85%), en ce début janvier 2022, comparé au dernier début d'année "normal" à savoir janvier 2019, la fréquentation a été calculée à hauteur de 75%. 

Les mesures gouvernementales imposant 3 ou 4 jours de télétravail par semaine font chuter le recours aux transports en commun.

Et pour ceux qui continuent à les emprunter, le meilleur moyen d'avoir les informations en temps réel est de créer une alerte sur sa ou ses lignes favorites sur tcl.fr ou sur le compte twitter TCL Lyon InfoTrafic