Déconfinement. Vers une réouverture des piscines municipales lyonnaises mi-juin

Le Gouvernement pourrait annoncer prochainement la réouverture des piscines municipales. A Lyon, la direction des sports réfléchit depuis plusieurs semaines aux nouvelles mesures sanitaires à adopter pour pouvoir retourner dans les bassins.

Lyon prêt à rouvrir les piscines si le gouvernement donne son feu vert.
Lyon prêt à rouvrir les piscines si le gouvernement donne son feu vert. © E. Phily
L’été c’est dans moins d’un mois. Et qui dit «été» dit forcément «baignade». Covid-19 oblige, aucune des piscines municipales n’est ouverte en ce moment, mais les choses pourraient très bientôt changer. Le gouvernement pourrait profiter de la phase 2 du déconfinement pour autoriser leur réouverture, à condition que les municipalités fassent appliquer des mesures de distanciation sociale très strictes et gèrent les flux différemment. Sous réserve également que les services de santé certifient le fait que l’eau ne soit pas un facteur de transmission du virus.

Selon Yann Cucherat, adjoint aux sports LREM à la ville de Lyon, «les pics de chaleur de ces dernières années ont montré qu’il y avait nécessité à avoir des points de baignade dans la ville. Si l’État nous y autorise nous pourrions rouvrir tous nos équipements nautiques d’été soit mi-juin soit fin juin (NDLR : piscine du Rhône, Duchère, Gerland, Mermoz, CNI de Vénissieux et Aquavert à Francheville), à l’exception de la piscine de Vaise actuellement en travaux». 
 

Des mesures sanitaires contraignantes

Plusieurs mesures à l’étude actuellement pourraient être appliquées : 

Plus de piscines !

Afin de contenter tout le monde, la ville de Lyon réfléchit également à ouvrir cet été des piscines habituellement fermées, comme les piscines couvertes (Garibaldi dans le 3e arrondissement, Saint-Exupéry dans le 4e, Delessert dans le 7e ou le complexe Tronchet dans le 6e).

«Nous prévoyons même d’ouvrir une piscine éphémère dans le 7e arrondissement» ajoute Yann Cucherat. «A condition bien sûr de trouver suffisamment de personnels saisonniers pour assurer l’accueil et la sécurité dans tous ces bassins supplémentaires».

L’été dernier, les 5 piscines lyonnaises intra-muros ont attiré près de 300 000 baigneurs.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion santé société coronavirus sport natation loisirs sorties et loisirs agenda idées de sorties
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter