Cet article date de plus de 3 ans

Episode de pollution aux particules fines dans le bassin lyonnais

Le département du Rhône connaît actuellement un épisode de pollution atmosphérique de type combustion. Cette pollution se caractérise par l’accumulation de particules fines (PM10) dans l’atmosphère. Le niveau "information recommandation" a été déclenché par les autorités préfectorales.  
Lyon - 12/12/13
Lyon - 12/12/13 © France 3 RA
L'indice de qualité de l’air, calculé quotidiennement par Air Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, est au niveau information-recommandation depuis ce mardi 5 décembre. Outre le bassin lyon, le nord Isère est également concerné.



Les autorités préfectorales recommandent aux particuliers d’adopter les mesures suivantes :

Arrêter l’utilisation des foyers ouverts d’appoint, des appareils de chauffage au bois d’appoint (inserts, poêles, chaudières et groupes électrogènes); de maîtriser la température dans les bâtiments et interdit le brûlage des déchets verts à l’air libre.
En matière de transports, il est recommandé d'avoir recours au co-voiturage, à l'utilisation des transports en commun, d'adapter ses horaires de travail et d'avoir recours lorsque c'est possible au télétravail. La préfecture recommande également de faciliter l'utilisation des parkings relais afin de "favoriser l’utilisation des systèmes de transports en commun aux entrées d’agglomération."Il est demandé aux automobilistes de baisser temporairement de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur les voiries localisées dans la zone concernée par l’épisode de pollution, sans toutefois descendre en-dessous de 70km/h.

La préfecture de région indique sur son site qu'une décision d’adaptation de ces mesures sera prise, dans les jours prochains, au vu des évolutions enregistrées.

Plus d’informations sur : www.atmo-auvergnerhonealpes.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société