GreenR, l'appli mondiale anti-déchets, née de l'imagination d'un lycéen de Villefranche-sur-Saône

Publié le
Écrit par Yannick Kusy
Ruben Longin, lycéen à Villefranche-sur-Saône, a imaginé son appli à l'âge de 15 ans
Ruben Longin, lycéen à Villefranche-sur-Saône, a imaginé son appli à l'âge de 15 ans

Les réseaux sociaux ont parfois du bon. En particulier lorsqu'ils fédèrent leurs membres pour une action à impact positif. Ruben Longin, lycéen dans notre région, a créé le sien : "GreenR". Il met en lien les citoyens qui repèrent des décharges sauvages, et ceux qui souhaitent les nettoyer. 

Jeter ses déchets sur la voie publique, ou dans la nature, peut coûter cher. L'amende s'élève à 65 euros pour les piétons, et jusqu' à 75 000 euros pour les professionnels. Et pourtant, chaque année, en France, les déchets sauvages représentent 63 000 tonnes, soit le poids de six Tour Eiffel. Et ce, malgré la bonne volonté de tous les citoyens qui ramassent spontanément ces détritus. Ce constat, Ruben Longin, lycéen à Villefranche-sur-Saone passionné par l'environnement, âgé de 15 ans, l'a fait depuis longtemps. Il a voulu aller plus loin et a imaginé une application qui permettrait de créer une communauté ouverte rassemblant ceux qui découvrent ces décharges sauvages, et ceux qui entreprennent, bénévolement, de les nettoyer.

Un jour, à une soirée organisée par ses parents à Lucenay, il rencontre un codeur professionnel : "Moi je n'avais aucune notion pour créer une application. J'ai discuté avec Jean Didier, et je lui ai raconté l'idée qui me trottait dans la tête. Un système qui permettrait de géolocaliser les déchets et de s'organiser pour les ramasser. II m'a proposé de travailler sur un projet. Et il a commencé à élaborer l'appli". GreenR est née. 

Ruben et son associé sont partis de trois constats : "D'abord, on constate que de plus en plus de personnes veulent agir pour l'environnement, et en particulier les jeunes. Deuxièmement, il est vrai qu'on ne sait pas toujours quoi faire pour agir pour l'écologie. Enfin, on a remarqué que, lorsque l'on voit ses décharges sauvages, on n'a pas toujours la possibilité ou le temps de les nettoyer." Ruben s'est donc mis en tête de créer un réseau social autour de cette problématique, et de mettre en relation ceux qui géolocalisent, et ceux qui nettoient. "On a pas de chiffres précis, mais on estime qu'en France, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont déjà pour hobbies de ramasser les déchets, en famille ou entre amis."

Un succès immédiat dans 40 pays

L'application GreenR est gratuite et fonctionnelle dans le monde entier. "On est 16 800 utilisateurs aujourd'hui, répartis dans 40 pays différents. Plus de 1200 spots de déchets ont été recensés. Et depuis le lancement de l'appli, plus 130 spots ont été nettoyés en France, Belgique, Espagne..." résume Ruben. Sur GreenR, les lieux à nettoyer apparaissent en bleu, et passent au vert lorsque c'est propre. En cliquant sur ces lieux "verts", on peut même voir des photos "avant/après". L'application fonctionne uniquement sur le bénévolat, et sans publicité. "On ne se rémunère pas avec l'application. En revanche, on réfléchit à établir des partenariats avec des marques engagées. Pas pour faire de l'argent, mais pour accroître notre impact."

Le 5 juin 2021, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, les associés comptent organiser des "green walk", et inciter tous les utilisateurs de GreenR à participer à ces marches de ramassage, pour nettoyer autour des habitations, dans les quartiers, ou les villages. Ruben a déjà commencé à organiser un réseau avec diverses associations pour relayer ce futur rendez-vous. Garçon étonnant, Ruben décrit son action comme un vrai chef d'entreprise, et force l'admiration. Quand on lui fait des compliments sur son initiative, il sourit "Je n'ai pas besoin de recevoir une médaille. Je souhaite juste que les déchets soient nettoyés, ça suffit à me rendre heureux." Le jeune homme ne cache pas son vif intérêt pour l'entreprenariat, et se dirige, en attendant, vers une prépa commerce. D'ailleurs, en bon manager de son emploi du temps, il stoppe là notre entretien, et retourne à ses révisions...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.