Grève dans les transports : les entrées sur Lyon engorgées tous les matins

La grève à la SNCF a entamé son 6e jour : les TER circulent toujours au compte-goutte et les routes se chargent aux heures de pointe. Ce mardi matin, les entrées dans Lyon étaient délicates. Sur l'A47 à Givors, les embouteillages en provenance de Saint-Etienne étaient pires que d'ordinaire.
A 7 heures, au niveau du pont de Givors, sur l'A47, les ralentissements quotidiens n'étaient qu'aggravés par la grève des cheminots, ce mardi matin.
A 7 heures, au niveau du pont de Givors, sur l'A47, les ralentissements quotidiens n'étaient qu'aggravés par la grève des cheminots, ce mardi matin. © F3RA
La grève se poursuit à la SNCF. Toujours aussi peu de trains en circulation, et le trafic TER est le plus touché. Conséquence : les personnes qui viennent travailler à Lyon se reportent sur la voiture et des ralentissements se forment aux entrées de l'agglomération. On a encore compté 80 km de bouchons cumulés à l'heure de pointe ce mardi matin.

Dans ces conditions, le pont de Givors - principal point d'entrée vers la métropole en provenance de Saint-Etienne - fait figure de goulot d'étranglement. Sur l'autoroute A47 entre Saint-Etienne et Lyon, il fallait 1h30 au lieu d'une heure, ce mardi matin, pour parcourir les 25 km qui séparent Givors de Lyon. Rien d'insurmontable pour les habitués de ce parcours, rompus aux ralentissements.
 
durée de la vidéo: 01 min 08
Grève SNCF : des ralentissements au pont de Givors ©F3RA

La clefs de ces perturbations limitées : dans l'agglomération lyonnaise, les transports en commun (bus, tram, métro) ne sont quasiment pas impactés par le mouvement de grève contre les retraites. Seul le trafic ferroviaire est concerné.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports grève social transports en commun sncf