“La Juive” sur la scène de l'Opéra de Lyon

© France 3 RA
© France 3 RA

L'Opéra de Lyon donnait hir soir la première de "La Juive" de Jacques-Fromental Halévy. Une oeuvre aujourd'hui rarement jouée mais qui a été dès sa création, en 1835, un immense succès. Une histoire d'amour impossible, un mélodrame avec ses trahisons et ses antagonismes religieux... en 5 actes.

Par dm

"La Juive" a connu un immense succès, adorée par Wagner, immortalisée par Proust. L'oeuvre inaugure le Palais Garnier en 1875 et puis se tait après 600 représentations le 9 avril 1934. "La Juive" est écartée du répertoire à partir des années 30 jusqu’à sa reprise à l’Opéra le 16 février 2007.

Mais cet opéra signé Halévy reste aujourd'hui encore l'un des meilleurs exemples de ce qu'est le grand Opéra Français.

Le reportage 
"La Juive" sur la scène de l'Opéra de Lyon
17/3/16 - France 3 RA

L'histoire - À Rome jadis, le juif Eléazar, dont les fils ont été brûlés comme hérétiques par le comte Brogni, a justement trouvé un bébé devant le Palais Brogni en flammes et l’a élevé comme sa fille. C’est Rachel, vivant aujourd’hui avec son père et amoureuse de Samuel qu’elle croit être un étudiant juif. En réalité il est Léopold, prince très chrétien promis à la Princesse Eudoxie. Or, la loi interdit à juifs et chrétiens de s’unir, sous peine de mort pour les uns, d’excommunication pour les autres. Leur amour découvert, la fatalité se met en marche : Eudoxie supplie Rachel d’assumer toute la faute, ce qu’elle accepte. Condamnée à mort, Eléazar peut la sauver car il sait qu’elle est la fille disparue de l’ex-comte Brogni, aujourd’hui cardinal présent au Concile de Constance de qui dépend leur destin. Mais Rachel décide de monter au bûcher et Eléazar va au bout de sa vengeance.

La Juive, de Jacques-Fromental Halévy
Mise en scène Olivier Py - Direction musicale : Daniele Rustioni
A l'Opéra de Lyon - du 16 mars au 3 avril 2016 

www.opera-lyon.com

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus