La Mission ExoMars atterrira sur "Oxia planum", un site proposé par une équipe lyonnaise

Publié le Mis à jour le
Écrit par dm

L'équipe de Cathy Quantin-Nataf a proposé un site d’atterrissage pour le robot européen ExoMars. La mission doit débuter en mai 2018 et le robot tout terrain doit atterrir en janvier 2019 sur la planète rouge. Cathy Quantin-Nataf est l'invitée du 12/13 Rhône-Alpes.

Cathy Quantin-Nataf est géologue au laboratoire Terre Planète Environnement de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et spécialiste de la surface des planètes. Elle pilote depuis 2011 le projet e-Mars.

Interview ci-dessous...

Fin octobre à Amsterdam, se déroulait la sélection du site d’atterrissage de la mission ExoMars. Ce concours international était ouvert aux équipes scientifiques du monde entier. La mission doit se poser à la surface de Mars : un module robotisé doit explorer la surface de Mars à la recherche de traces de vie passée. Quatre sites, tous situés relativement près de l'équateur, étaient en lice. Les scientifiques ont finalement porté leur choix sur celui d'Oxia Planum. C'est le site défendu et étudié de près par l’équipe lyonnaise qui a été retenu.

Oxia planum est une vaste région de dépôts argileux datant de périodes les plus anciennes martiennes. C'est aussi un bassin qui a probablement abrité un lac ou une mer. Mais outre son intérêt scientifique, ce site présente aussi l’avantage d’être bas en altitude et très plat limitant les risques au moment de l’atterrissage. Pour en savoir plus : ICI