Ligue 1 - Lyon: Aulas espère l'annulation du carton rouge de Marcelo

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, espère que le carton rouge adressé au stoppeur Marcelo lors du match à Angers (3-3) sera annulé, comme il l'a demandé à l'arbitre après la partie.

Jean Michel Aulas
Jean Michel Aulas © France 3 Rhône-Alpes
Le dirigeant est allé trouver l'arbitre Mikaël Lesage dans le vestiaire après le coup de sifflet final.
"J'avais la vidéo, donc j'ai demandé que l'arbitre puisse regarder. Il ne s'agit pas de revenir sur le match mais (...) j'ai pensé au match suivant contre Monaco et j'ai souhaité qu'il puisse prendre connaissance des images pour montrer que Marcelo ne fait pas de geste contre lui, c'est simplement un geste de dépit", a jugé Jean-Michel Aulas.


À la 50e minute de jeu, alors que son équipe menait 3-1, Marcelo a crocheté Baptiste Santamaria, lancé dans une série de dribbles, aux abords de la surface de réparation. Il a d'abord reçu un carton jaune, mais en se retournant, il a eu un geste de la main qui est venu -- manifestement involontairement -- faire tomber le carton
de la main de M. Lesage, qui a alors brandi le rouge. Après son expulsion, Lyon a sombré, concédant l'égalisation et passant tout près de la défaite.


"C'est très injuste pour ce match, mais ce n'est pas ce qui m'importunait. Ce que je voulais, c'est que dans son rapport il puisse, ce qui a déjà été fait dernièrement en commission de discipline, retirer le carton rouge, ce qui permettra à Marcelo de jouer contre Monaco", a expliqué Jean-Michel Aulas.
"Marcelo est venu avec moi et comme monsieur l'arbitre était très ouvert à écouter notre propos, on a pu s'expliquer dans de très bonnes conditions, ce qui est tout à fait normal", a-t-il ajouté, sans indiquer ce que l'arbitre leur a répondu.

Sur le résultat de son équipe, Jean-Michel Aulas a reconnu que le match lui laissait "des regrets parce qu'on aurait pu le gagner par trois ou quatre buts d'écart". "Sur le plan de la démonstration, c'est un bon résultat (...) Je suis plutôt rassuré parce que la pression était très forte et on a vu des joueurs qui tenaient à rendre hommage à leur coach parce qu'ils ont suivi les consignes", a-t-il poursuivi.
"Le problème, c'est qu'on n'avait pas pris les trois points lors du dernier match à Lyon et notre objectif est de faire deux points de moyenne par match sur la saison. On a fait des nuls à la maison, il faut gagner à l'extérieur", a-t-il martelé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter