Cet article date de plus de 3 ans

Ligue des champions : l'incroyable sursaut des filles de l'OL

Les filles de l'OL sont à nouveau championnes d'Europe. Un titre salué par les félicitations du Président de la République. Le sursaut lyonnais est intervenu aprés un premier but marqué par Wolfsburg, perçu comme "une injustice". L'OL a alors marqué 4 buts d'affilée en un rien de temps.             
Webdy Renard embrassant le trophée de la Ligue des Champions
Webdy Renard embrassant le trophée de la Ligue des Champions © F. Fife/AFP
Piquées au vif, les lyonnaises. Alors que la première mi-temps de la finale avait été très équilibrée, le but marqué par Wolfsburg en tout début des prolongations a crée un choc psychologique. Déjà ébranlées par la blessure de leur gardienne alors que s'annonçait déjà l'épreuve des tirs au but, les filles de l'OL ont en défintive trouvé la force de caractère qui caractérise les championnes. 


Camille Abily, qui jouait là le dernier match de sa brillante carrière, explique la réaction du groupe: "On n'est pas restées abattues, au contraire, on pouvait pas perdre sur un but comme ça. Nous sommes restées solidaires et à la fin du compte, on a réussi à trouver les ressources  pour aller chercher cette victoire".

L'entraîneur de l'équipe Reynald Pedros, qui n'a apparamment pas douté de la réaction de ses joueuses, résume alors l'esprit général : "On a senti une sorte d'injustice". Un sursaut d'orgueil qui a ensuite donné des ailes à son attaque pour finalement  aller chercher la victoire et de quelle façon !



Le président de la République, Emmanuel Macron a aussitôt salué l'exploit des joueuses lyonnaises par un tweet élogieux.    
   

Les filles de l'OL ont bruyamment célébré la victoire dans les vestiaires de Kiev en compagnie de Jean-Michel Aulas :

 Amandine Henry et Reynald Pedros seront les invités de Paul Satis dans le 19/20 vendredi. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football féminin football sport ligue des champions olympique lyonnais