• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : un an après la disparition de Paul Bocuse

© France 3 RA
© France 3 RA

Paul Bocuse s'est éteint le 20 janvier 2018, à l'âge de 91 ans. Comment se porte la maison Bocuse un an après la disparition du "Pape de la Gastronomie" ? Le restaurant 3 étoiles de Collonges continue d'attirer les clients. Jérôme Bocuse a repris le flambeau... sans trahir l'esprit de son père.

Par Dolores Mazzola

Un an après la mort du Pape de la gastronomie, le restaurant 3 étoiles de Collonges-au-Mont-d'Or, fief de Monsieur Paul, ne cesse d'attirer les gourmets. La maison a même enregistré un record de fréquentation cette année. 

En cuisine, trois chefs Meilleurs Ouvriers de France, formés depuis des années par Paul Bocuse, se chargent chaque jour de poursuivre son œuvre. La Maison Bocuse, c'est aussi une philosophie : privilégier la qualité et les bons produits, proposer une cuisine généreuse. Des principes fondamentaux qui ont permis à la Maison Bocuse de conserver ses 3 étoiles depuis plus d'un demi-siècle. 

Propriété de la Famille, de chefs et d'employés fidèles, l'empire de Paul Bocuse est composé de plusieurs restaurants en France et dans le monde. Il est aujourd'hui dirigé par son fils Jérôme. Ce dernier à pied en France, l'autre aux Etats-Unis, il veille sur un groupe de 700 salariés. 

 « Changer sans rien changer » c'est désormais la devise de la Maison depuis la mort de Monsieur Paul.   
 
Lyon : un an après la disparition de Paul Bocuse
Monsieur Paul s'est éteint le 20 janvier 2018... un an après sa disparition, le nom illustre de Bocuse fait toujours autant recette. La devise de la maison pourrait être : "changer sans rien changer". Intervenants : Christophe Muller Chef, meilleur ouvrier de France / Luc Abadie, Chef de Fond Rose / Jérôme Bocuse.  - France 3 RA - J.Sauvadon, JC.Adde

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-dôme : une raclette 100 % auvergnate dans le Livradois Forez

Les + Lus

Les + Partagés