• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : l'autopartage avec Bluely séduit les 18-25 ans

© Max PPP
© Max PPP

Bluely ,le service d'auto partagée à Lyon fête aujourd'hui son troisième anniversaire. Le service compte aujourd'hui 300 véhicules en libre-service et plus de 7000 abonnés. La société du groupe Bolloré table sur 175 000 locations contre 100 000 cette année. Un système qui séduit les 18/25 ans.     

Par (AFP)

Bluely, le service d'autopartage électrique opéré par la société Blue Solutions (groupe Bolloré) à Lyon, vise pour l'an prochain un quasi-doublement de l'utilisation de ses véhicules mais la rentabilité reste une échéance lointaine.

La société, qui fête mardi son troisième anniversaire, table sur 175.000 locations en 2017 contre 100.000 cette année, a indiqué mardi Marie Bolloré, directrice des applications "mobilité électrique" chez Blue Solution.Ce développement devrait être favorisé par la mise en place au printemps dernier
d'une formule pour les 18-25 ans (un abonnement d'un euro par mois +0,13 euro par minute d'utilisation) qui rencontre, selon elle, un grand succès.

Mais cet afflux de nouveaux utilisateurs, que Bluely espère pérenniser sous forme de clients "premium", ne permet pas d'atteindre l'équilibre.

Un service encore en quête de rentabilité 


"Nous sommes encore dans une phase d'investissements", a commenté Marie Bolloré."Tant qu'elle continuera, il sera difficile d'aborder la phase de la rentabilité",a relevé la fille du patron du groupe Vincent Bolloré, qui a pris ses fonctions actuelles en mai.  Pourtant, "le coût de maintenance reste assez raisonnable, contrairement à d'autres villes où nous opérons", a-t-elle relevé.

Le groupe Bolloré gère des services d'autopartage électrique à Paris, Lyon, Bordeaux et Indianapolis (Etats-Unis). Il s'apprête par ailleurs à se déployer à Londres, à Turin et à Singapour. Depuis son lancement, Bluely est passé d'une flotte de 130 à 302 véhicules, pour l'essentiel des BlueCars conçues par Bolloré, mais aussi 45 Twizy Renault ("plus fun") et désormais 30 Citroën C Zero ("pour un public plus familial"). Bluely devient ainsi le seul des réseaux Bolloré à opérer trois types de véhicules différents.

Lancé initialement dans les seules villes de Lyon et de Villeurbanne, le service est désormais accessible dans onze communes de l'agglomération et compte plus de7.000 abonnés. Une station va ouvrir d'ici fin octobre à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

A Lyon, qui compte deux autres services d'autopartage (Citiz de l'opérateur de parkings LPA et Wattmobile du concurrent Effia), Bluely affiche un taux de satisfaction de 96%, s'est félicité Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole chargée de l'innovation.

Sur le même sujet

Mobilisation contre la fermeture des 11 lits du centre périnatal de L'Arbresle

Les + Lus