Lyon : Désavoué par le tribunal administratif, Laurent Wauquiez réplique avec des santons

© Lise Riger
© Lise Riger

Désavoué par le tribunal administratif sur l'installation d'une crèche au siège de la Région, Laurent Wauquiez a décidé cette année de répliquer avec des santons. Une façon, selon lui, de "valoriser le savoir faire des métiers d'art".      

Par Philippe Bette

L'installation d'une crèche géante au siège de la région en décembre 2016 avait suscité la controverse et débouché sur un recours devant le tribunal administratif. Laurent Wauquiez voulait y voir "une tradition incontournable". La gauche y voyait plutôt" un caprice et une provocation à la laïcité". 

En définitive, la justice administrative a retoqué il y a moins d'un mois l'initiative du président de Région. Dans son jugement en date du 5 octobre 2017, elle estime que "l'’installation d’une crèche de Noël, en décembre 2016, dans le hall d'entrée de l’Hôtel de Région méconnaît le principe de neutralité en l’absence de caractère culturel, artistique ou festif". Un jugement que Laurent Wauquiez a décidé de contester en appel.  

Laurent Wauquiez présente cette année une exposition de santons pour valoriser, dit-il,  les métiers d'art : "L'objectif est de mettre en avant un savoir-faire extraordinaire, un savoir-faire ancien, de grande qualité et de permettre au public de découvrir à cette occasion, comment on fait les santons", a-t-il expliqué devant la presse. 

La démarche du président de région est à nouveau dénoncée par l'opposition du conseil régional : "Du président de région, on aurait pu s'attendre à ce qu'il assume pleinement son refus de respecter la loi de 1905, mais non, Laurent Wauquiez, tel un enfant, a préféré jouer avec le travail des petits santons pour contourner la loi", a commenté Sarah Boukaala, présidente du groupe PRG au Conseil régional .

   




À découvrir jusqu’au 5 janvier dans le hall de l'hôtel de région. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'Université Grenoble Alpes veut provisoirement héberger les migrants dans d'anciens locaux

Près de chez vous

Les + Lus