• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : Les élus LR de la Métropole s'insurgent contre les 70 km/h sur le périphérique

Dans la métropole, 60% de la pollution en dioxyde d'azote et 30% de la pollution en particules fines seraient produits par le trafic routier / © France 3 Rhône-Alpes
Dans la métropole, 60% de la pollution en dioxyde d'azote et 30% de la pollution en particules fines seraient produits par le trafic routier / © France 3 Rhône-Alpes

« Non au 70km/h » : c'est le nom de la pétition lancée jeudi sur internet par le groupe Les Républicains de la Métropole. Ils contestent la décision du président du Grand Lyon d'abaisser la vitesse sur le périphérique lyonnais.

Par Daniel Pajonk

C’est ce qui s’appelle ruer dans les brancards. Le coup de gueule des élus LR de la Métropole face à la décision de David Kimelfeld de limiter la vitesse des automobilistes à 70 km/h sur le périphérique lyonnais ressemble à une action des Gilets jaunes. Dans leur pétition lancée sur internet, « Non au 70km/h », le groupe Les Républicains de la Métropole contestent vivement la décision du président du Grand Lyon - prise selon eux sans concertation - d'abaisser la vitesse sur le périphérique lyonnais. 
Pour ce dernier, cette mesure est censée répondre à une demande des habitants qui vivent à proximité du périphérique et qui sont les plus concernés par la pollution engendrée par le trafic, ses nuisances, en termes de qualité de l’air ou sur le plan sonore.
 

"La métropole suffoque", dénoncent de leur côté des ONG environnementales


Dans la métropole, 60% de la pollution en dioxyde d'azote et 30% de la pollution en particules fines seraient produits par le trafic routier. D'après Air Rhône-Alpes, abaisser la vitesse de 20 km/h sur ce périphérique permettrait de faire baisser le taux de dioxyde d'azote de 4% et le taux de particules fines de 2%. 
Cette décision prise par David Kimelfeld précède de quelques jours la tenue d’un débat sur le climat lors de la session métropolitaine de lundi 28 janvier. Où un plan de zone à faible émission devrait être voté par les élus.
Le périphérique devrait passer à 70Km/h d'ici 2 mois.
 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus