Lyon : la France retrouve les “All blacks” pour un match de gala

© Franck Fife /AFP
© Franck Fife /AFP

La France retouve mardi soir les All Blacks à Lyon pour ce qui ressemble plus à un match de gala avec les équipes réserves qu'une rencontre au sommet comme samedi à Paris. C'est néanmoins une opportunité pour des jeunes prometteurs de se signaler à l'entraîneur pour les matches à venir.          

Par (AFP)

Trois jours et trois entraînements de préparation, un XV de France "bis"... Cette rencontre au Parc OL, trois jours après celle perdue par l'équipe première des Bleus, au Stade de France contre son homologue all black (18-38), convoque la nostalgie des tournées d'antan, avec leurs matches de semaine contre des sélections de provinces.Ainsi en a voulu le président de la Fédération, Bernard Laporte, afin de renflouer les caisses, comme celles de son homologue néo-zélandaise.
 
Ce contenu n'est plus disponible


Lyon : une affiche "France /All blacks" à deux millions d'euros 


La rencontre permettra néanmoins à plusieurs jeunes prometteurs ou des joueurs "rétrogradés" de montrer ce qu'ils sont capables face à l'équipe réserve des All Blacks. Marco Tauleigne est de ceux-là. "Pour moi c'est pareil: J'aurai le coq sur le coeur et jouerai les All Blacks, la référence rugby" a commenté le numéro 8.  A un poste où le réservoir tricolore est peu profond, le joueur de Bordeaux-Bègles sait avoir une carte à jouer, "l'opportunité de montrer ce que j'ai dans le ventre". Comme tous les joueurs jamais ou peu capés alignés samedi, d'entrée (Lacroix, Chavancy, Danty, H. Bonneval, Lesgourgues, Macalou, Lauret, Hamadache, Chat, Priso) ou sur le banc (Tolofua, Gomes Sa, Pointud, Le Devedec, Sanconnie, Rattez). 
 
Plus que tenter de bousculer la hiérarchie au sein d'un groupe France mouvant, les habitués rétrogradés avec la réserve, comme Maestri (Trinh-Duc, Plisson, Machenaud,Spedding, voire R. Taofifenua), devront eux montrer qu'ils auront encore leur place. "On va voir un peu sur qui on va compter pour la suite" avait  résumé samedi soir , Guy Novès.

Le reportage de Karine Desroche diffusé dans le 19:20 du 13 novembre 2017. 

 

Match de gala plus que rencontre au sommet  : Les spectateurs, interrogés au soir du match, s'estiment-ils lésés ?



  

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne