Lyon : interdiction de manifester dans l'hypercentre le 1er Mai

Ce lundi 29 avril, le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant de manifester dans l'hyper-centre de Lyon mercredi 1er Mai. 
(archives)
(archives) © maxppp

"Depuis plusieurs semaines, des manifestations perturbent chaque samedi le centre-ville de Lyon et engendrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain", explique la préfecture du Rhône dans un communiqué publié ce lundi 29 avril.

Depuis plusieurs semaines, un arrêté interdisant les manifestations du samedi dans un périmètre limité et pour une durée déterminée a été pris par le préfet du Rhône et de la région Auvergne Rhône-Alpes Pascal Mailhos. Des interdictions concernant la presqu'île de Lyon. "A posteriori, cette mesure s’est avérée efficace. En effet, les dégradations ont significativement baissé, les manifestations ont pu se tenir, l’activité commerciale du centre-ville a peu été impactée et les atteintes aux personnes et aux biens ont été contenues," explique le texte.

La mesure a été reconduite par les autorités préfectorales pour ce mercredi 1er mai, jour de la Fête du Travail. Une interdiction qui court de 11h à 20h.
Le périmètre d’interdiction de manifestation concerne : la rue de la République, la place de la République, la rue Joseph Serlin, la rue Paul Chenavard, la rue de Brest, la rue Émile Zola, la rue Colonel Chambonnet (à noter : les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet sont exclues du périmètre et le délimitent). 
La préfecture précise que l'accès à ce périmètre ne sera pas contrôlé afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Mais des contrôles seront à nouveau effectués. Les personnes qui ne respectent pas l'interdiction s'exposent à une contravention de 135 euros.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social sécurité société