A Lyon, les musées Gadagne rouvrent leurs portes

Après trois mois de fermeture, c'est au tour des musées Gadagne de rouvrir. Vendredi 12 juin, le musée des arts de la marionnette et le musée de l'histoire de Lyon seront de nouveau accessibles au public. L'institution du Vieux-Lyon maintiendra une programmation cet été.
Vendredi 12 juin, le musée des arts de la marionnette et le musée de l'histoire de Lyon seront de nouveau accessibles au public.
Vendredi 12 juin, le musée des arts de la marionnette et le musée de l'histoire de Lyon seront de nouveau accessibles au public. © PIERRE AUGROS / MaxPPP

Flâner, parmi les rosiers, dans le havre de paix du jardin Gadagne sera une des activités possibles de l'été. En plus de ses deux musées, le jardin et le café-restaurant de Gadagne rouvriront aussi vendredi 12 juin.

Après un printemps noir, Gadagne espère renouer avec son attractivité dans le respect des gestes barrières : port du masque obligatoire dès 12 ans, gel hydroalcoolique et limitation du nombre de visiteurs : une jauge fixera à 100 personnes le nombre maximal dans les musées.

 

Une expo sur les Lyonnais

Dans un contexte sanitaire encore précaire, l'établissement a dû réduire sa programmation estivale. Ni spectacles, ni concerts cet été dans le cadre de festival "Tout le monde dehors" mais des ateliers pour enfants, des lectures de contes dans les jardins et des balades urbaines familiales sur réservation. Le nombre de participants sera limité à 8 personnes. Un protocole sanitaire sera envoyé aux participants lors de leur réservation.

Amateurs de photographies et de dessins pourront découvrir la nouvelle exposition du musée à partir du 14 juillet "Lyon, une rencontre": deux artistes en résidence, Laurent Bonneau, dessinateur et scénariste de bande dessinées et Marie Demunter, photographe font dialoguer leurs oeuvres et évoquent leur regard sur la ville et ses habitants

La crise sanitaire a bousculé certains projets. Le musée des arts de la marionnette devait ouvrir au printemps une salle dédiée au marionnettiste Renaud Herbin. L'invitation du musée est reportée à l'automne.

En novembre prochain, l'exposition permanente du musée de l'histoire de Lyon aurait dû s'enrichir d'un pan consacré à la vie des Lyonnais entre le Rhône et la Saône. Il faudra attendre mars 2021 pour finaliser cette exposition.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée culture déconfinement société patrimoine expositions événements sorties et loisirs photographie art bande dessinée livres