• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : une opération “escargot” perturbe le trafic

Au péage de Neuville-Trévoux, les "gilets jaunes" ont demandé l'ouverture des barrières, ce que la société refusait, avant d'obtempérer temporairement. / © Jean Paul Savart /F3
Au péage de Neuville-Trévoux, les "gilets jaunes" ont demandé l'ouverture des barrières, ce que la société refusait, avant d'obtempérer temporairement. / © Jean Paul Savart /F3

Une dizaine de véhicules arborrant des gilets jaunes a participé à une opération "escargot" sur le périphérique et sur l'autoroute au nord de Lyon ce dimanche 10 février, occasionnant d'importants ralentissements.

Par Mathieu Boudet

Ils n'étaient que 11 voitures, et 3 motos, mais ils ont provoqué des ralentissements majeurs autour de Lyon.

Des "gilets jaunes" participaient à une opération "escargot" ce dimanche 10 février, dès le matin et tout au long de la journée. Roulant à 30 km/h en moyenne, ils ont largement perturbé la circulation sur le périphérique à hauteur de Saint Fons (Rhône),  puis à hauteur du stade de l'OL, avant de prendre l'autoroute A46 en direction de Trévoux (Ain). Au plus fort du mouvement, ils auraient créé jusqu'à 4 km de bouchons selon les organisateurs.

Au péage de Neuville - Trévoux, les manifestants voulaient obtenir l'ouverture des barrières automatiques, demande refusée par l'opérateur APRR. Après des échanges musclés, les "gilets jaunes" ont obtenu l'ouverture temporaire du péage. Ils ont ensuite quitté les lieux pour prendre la direction de l'échangeur TEO, afin de perturber la circulation sur l'A6. 


 

Sur le même sujet

Safari de Peaugres : Rhino, jeune rhinocéros blanc

Les + Lus