Lyon: des parcs publics fermés pour éviter l'installation de réfugiés

© France3 RA
© France3 RA

La présence de demandeurs d'asile albanais à provoqué la fermeture des deux parcs du quartier Villette-Paul Bert dans le 3ème arrondissement de Lyon. Un a rouvert, lundi 12 juin au soir, l'autre, le parc jugan, est fermé depuis trois  mois. Les habitants du quartier dénoncent ce choix politique. 

Par Isabelle Gonzalez

Il ne reste rien du passage de ces familles albanaises expulsées du Parc Jugan voilà plusieurs semaines. 
Plusieurs familles de migrants avaient trouvé refuge sur ce petit espace végétalisé.
Quelques heures après leur évacuation, les lieux étaient déserts et très vite vérouillés et placés sous la surveillance de vigiles. Plus de tentes, plus d’exilés, plus de bénévoles distribuant cafés et sandwiches… et plus de riverains non plus: les parcs Jugan et du sacré coeur sont désormais condamnés par des grillage cadenacés.
Ultime rempart contre un phénomène migratoire qui a pris de court les pouvoirs publics.
Le maire de cet arrondissement lyonnais, n’est pas la seule à opter pour ce dispositif destiné à empêcher les migrants de se réinstaller. 
Lyon: Fermeture des parcs de Lyon 3ème
La présence de demandeurs d'asile albanais à provoqué, après leur passage, la fermeture des deux parcs du quartier Villette-Paul Bert. Un a rouvert lundi 12 juin au soir, l'autre, le parc jugan, est fermé depuis trois mois. Reportage de Sandie Goldstein et de Béatrice Tardy - France3 RA - Sandie Goldstein et Béatrice Tardy

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus