Lyon : Marin ne fera pas appel de la condamnation de son agresseur à 7 ans et demi de prison

© France 3 Rhône-Alpes / Alexandra Marie
© France 3 Rhône-Alpes / Alexandra Marie

Les parents du jeune Marin, gravement blessé à Lyon en 2016 après avoir été frappé par un mineur à l'époque des faits, ne veulent pas faire appel de la décision de le Cour d'assises des mineurs du Rhône qui a condamné son agresseur à 7 ans et demi de prison.

Par France 3

Les parents de Marin ont tenu ce mercredi une conférence de presse à Lyon au cours de laquelle ils ont affirmé leur intention de ne pas faire appel du verdict de la Cour d'assises des mineurs du Rhône. Le 4 mai, cette dernière a condamné à 7 années et demi de prison l'agresseur de leur fils en 2016 (l'agresseur était mineur au moment des faits). Face aux journalistes, ils ont déclaré souhaiter "se reconstruire". "Nous sommes fatigués" ont-ils notamment expliqué.

Lors de son réquisitoire, l'Avocat Général s'était prononcé en faveur d'une peine de 14 ans de prison ferme, expliquant que l'excuse de minorité ne pouvait s'appliquer dans cette affaire. La cour n'a pas retenu cet argument et a prononcé une peine de 7 ans et demi d'emprisonnement pour le jeune homme âgé de 17 ans au moment des faits (lire par ailleurs).

Marin a décidé de tourner la page et de consacrer son énergie à sa rééducation.


"Ce verdict n'est pas celui que nous attendions", a réagi la mère de Marin, "c'est l'incompréhension, la colère et l'abattement qui nous animaient vendredi soir". Les parents, "malgré la douleur", acceptent cette décision "avec dignité et sobriété". Le jeune Marin a décidé de "tourner la page et de consacrer son énergie à sa rééducation".
Réaction de la mère de Marin
La famille de Marin refuse de faire appel de la décision de la Cour d'Assises des mineurs de Lyon  - France 3 Rhône Alpes  - Sandie Goldstein

 

Sur le même sujet

Les + Lus