Lyon : de plus en plus d'étudiants logent chez des personnes âgées

Charlotte, jeune étudiante, s'installe chez Anne-Marie, 76 ans.
Charlotte, jeune étudiante, s'installe chez Anne-Marie, 76 ans.

Le dispositif existe depuis 2004, et il est de plus en plus connu. Un étudiant loge chez une personne âgée, et bénéficie d'un loyer bon marché. En échange, le jeune assure une présence auprès de son hôte. Le nombre d'étudiants - candidats croît chaque année, mais les places manquent.  

Par Mathieu Boudet

Un loyer très modéré, et une personne âgée qui sort de sa solitude. L'idée est simple, et ça marche tellement bien que le dispositif est victime de son succès.

C'est l'association ESDES Intergénération qui a lancé le dispositif il y a 13 ans, après la canicule. Actuellement, il y a beaucoup plus de demandes de logements par les étudiants que de places disponibles. Chaque année à Lyon, l'association reçoit 700 demandes. Faute d'hébergeurs, seules 70 sont satisfaites.

En cette rentrée, notre équipe fait le point sur le dispositif, et a accompagné l'installation de Charlotte, étudiante en école d'esthétique, chez Anne Marie, retraitée de 76 ans.

Yaëlle Marie et Thierry swiderki






Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne