Lyon : le sit-in des internes devant les Hospices Civils de Lyon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandra Méallier .

Une centaine d’internes s'est rassemblée devant le siège des HCL, en début d'après-midi. Une manifestation à l'appel du Syndicat Autonome des Internes des Hôpitaux de Lyon, dans le cadre de la grève illimitée des internes en médecine qui démarrait ce mardi.

Dans une actualité sociale chargée, un nouveau mouvement de grogne avec les internes en médecine. Une grève illimitée qui a démarré, à Lyon, par un sit-in devant le siège des Hospices Civils. Ces internes - étudiants en médecine qui accomplissent dans les services hospitaliers leurs 7ème à 10ème années d'études - dénoncent une situation de corvéables à merci.

Concrètement, ils revendiquent :
- la mise en place d'un décompte horaire de leur temps de travail, afin de descendre à une moyenne de 48 heures travaillées par semaine et non 55, estiment-ils, aujourd'hui ;
- la revalorisation de l'indemnité logement et des primes de garde, non revalorisée depuis 10 ans ;
- l'amélioration de leur formation théorique et pratique ;
- le report de la réforme de la dernière année d'études ;
- l'application du repos de sécurité (d'après les manifestants, un tiers des internes travaillent la journée qui suit une garde de nuit, au détriment de la sécurité des patients).
 
Le syndicat autonome a décompté quelque 500 grévistes sur 1350 internes en médecine à Lyon. Une délégation a été reçue par la direction des HCL, sans obtenir, d'après ses porte-parole, de réponses concrètes. La grève des internes doit se poursuivre demain, et une action d'ampleur est envisagée le 17 décembre à l'occasion d'une journée nationale.


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité