Lyon : une nouvelle agression homophobe fait 3 blessés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Renaud Gardette .

Une agression homophobe s'est déroulée dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre à Lyon: trois hommes homosexuels qui sortaient d'une boîte de nuit ont été frappés et insultés par trois autres hommes qui ont pris la fuite. Une enquête est en cours.

Selon nos informations, trois hommes homosexuels sortaient d'une boîte de nuit, au petit matin dimanche 6 octobre. Ils sont repérés à ce moment-là par trois autres hommes. Parmi les 3 victimes, un couple qui se tient par la main, accompagné par un autre homme.



Les trois agresseurs les repérent et les suivent un moment dans la rue. Les insultes viennent en premier, et notamment celle-ci: "sales gays on va vous niquer!". Les propos clairement homophobes ne laissent aucune place au doute sur le motif de l'agression, qualifiée de "gratuite" par le parquet de Lyon.



Après les insultes viennent les coups: des coups de poings et des coups de pieds. L'une des victimes se retrouve à terre. La police arrivera rapidement sur place, mais à son arrivée les 3 agresseurs prennent la fuite. Ils sont depuis activement recherchés. Les trois victimes ne seraient pas dans un état grave, et ont pu tous les trois rentrer chez eux.



Le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour "violences en réunions" et "violences en raison de son orientation sexuelle". La Sûreté Départementale de Lyon a été chargée de l'enquête.



Le préfet de Région a rapidement condamné cet acte sur les réseaux sociaux.

   

Le maire de Lyon Gérard Collomb a également apporté "tout son soutien" aux trois hommes agressés. Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld a pour sa part dénoncé sur Twitter une "répétition infernale" après cette nouvelle agression homophobe. "Assez!", a-t-il lancé.

La série noire continue



Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 septembre, un couple d'hommes était agressé dans le 2e arrondissement de Lyon. Le couple avait reçu des coups de pied et de poings par des individus armés de bouteilles. Les victimes s'étaient également fait voler leurs affaires personnelles. Ils ont reçu 5 et 3 jours d' ITT (Incapacité Totale de Travail). 

 

En mars dernier, deux femmes avait été victimes d’une agression par un groupe de 5 à 10 individus devant le centre commercial de la Part-Dieu.





 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité