Manifestation sans heurt à Lyon pour la rentrée des gilets jaunes

© Jean-Paul Savart, France 3 Rhône-Alpes
© Jean-Paul Savart, France 3 Rhône-Alpes

Samedi 14 septembre, les gilets jaunes du sud de la France s’étaient donné rendez-vous à Lyon. Une manifestation interdite dans trois secteurs du centre-ville par la préfecture. Le rassemblement s’est déroulé sans heurt.

Par Christian Conxicoeur


Samedi 14 septembre, les gilets jaunes du sud de la France s’étaient donné rendez-vous à Lyon pour leur rentrée. Un mot d’ordre relayé sur les réseaux sociaux, mais qui a buté sur une interdiction de manifester de la Préfecture dans trois secteurs de Lyon : le vieux Lyon, la presqu’île et le quartier Part-Dieu. (suite du texte après le diaporama)
 


D’après nos journalistes présents sur place, environ 2000 personnes ont tenté de rejoindre la place Bellecour, mais en ont été empêché par les forces de l’ordre.

Ils ont été repoussés et contenus sur les ponts en direction de Gerland et du quartier Jean Macé. Si des gaz lacrymogènes ont été employé au début de l’après-midi, aucun heurt majeur n’est à signaler.

Quelques blacks blocks, 11 interpellations


Quelques blacks blocs ont bien tenté de s’en prendre aux forces de l’ordre avec des boulons, mais ils étaient extrêmement minoritaires et ont été contenu sans problème.

Vers 16 heures, nos journalistes ont constaté une dispersion dans le calme des gilets jaunes qui, dans leur immense majorité, étaient venus manifester tout-à-fait pacifiquement.

Selon les services de la préfecture, 11 personnes ont été interpellées et aucune dégradation n'est à déplorer.

 

Sur le même sujet

Les + Lus