• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La métropole lyonnaise va accueillir un studio de création de dessins animés

Marc du Pontavice,le fondateur de Xilam, pose ici devant l'affiche de son film d'animation "Oggy et les Cafards" / © Max PPP
Marc du Pontavice,le fondateur de Xilam, pose ici devant l'affiche de son film d'animation "Oggy et les Cafards" / © Max PPP

Le pôle Pixel de Villeurbanne va accueillir Xilam, un studio français d'animation célèbre pour ses films de la série "Oggy et les Cafards". Une partie de son activité, délocalisée en Asie, sera rapatriée dans la métropole lyonnaise, créant 80 emplois au printemps 2016.

Par Philippe Bette

Le producteur français de dessins animés Xilam, à l'origine de la série Oggy et les Cafards, va relocaliser en France, près de Lyon, une partie de son activité, aujourd'hui sous-traitée en Asie. L'activité de son nouveau studio devrait commencer dans la capitale rhônalpine en mars. Cette décision va permettre de créer 80 emplois à court terme et 120 emplois à trois ans, "en fonction du rythme de relocalisation des productions".

Interrogé par l'AFP, le fondateur de Xilam Marc du Pontavice a expliqué que la création de ce nouveau studio allait permettre au groupe de rapatrier une partie de son activité actuellement sous-traitée dans divers pays asiatiques comme la Corée du Sud ou les Philippines.

La nouvelle unité sera implantée sur le pôle Pixel de Villeurbanne, dédié à l'image et aux industries créatives et qui rassemble aujourd'hui plus de 100 entreprises du secteur. M. du Pontavice a expliqué le choix de Lyon par la présence sur son territoire de trois acteurs clefs pour la filière : le fonds de coproduction Rhône-Alpes Production, le pôle de compétitivité Imaginove et l'école Emile Cohl, qui a formé de nombreux spécialistes du dessin animé.
"L'écosystème y est très favorable" pour nous, a-t-il souligné. 

Le nouveau studio commencera ses activités avec deux séries : Paprika (pour France Télévision) et la deuxième saison de Magic (pour Gulli).
Xilam emploie actuellement quelque 300 personnes sur ses deux studios de Paris et Hô-Chi-Minh Ville (Vietnam). Le nouveau studio de Lyon devrait être en mesure d'assurer la fabrication de deux à trois séries par an, contre une pour son pendant vietnamien.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation contre la fermeture des 11 lits du centre périnatal de L'Arbresle

Les + Lus