Nouvelle agression homophobe à Lyon, une réunion d'urgence doit se tenir

Les agressions homophobes déclarées se sont multipliées ces dernières semaines à Lyon / © Maxime JEGAT/MAXPPP
Les agressions homophobes déclarées se sont multipliées ces dernières semaines à Lyon / © Maxime JEGAT/MAXPPP

La préfecture du Rhône et la Métropole de Lyon ont exprimé ce vendredi leur volonté de se réunir afin de répondre concrètement aux agressions homophobes. Un homme a été frappé hier dans le 7è arrondissement après avoir embrassé son compagnon.

Par Arnaud Jacques

Lyon a été le théâtre d'une nouvelle agression homophobe ce jeudi 24 octobre. Dans le 7è arrondissment à 6H35, un habitant des Bouches-du-Rhône âgé de 31 ans embrassait son compagnon devant son domicile. Il se dirigeait ensuite vers le quai Claude Bernard où il s'est fait insulter et frapper par un SDF (personne sans domicile fixe) tenant des propos homophobes.
Le jeune homme de 20 ans a été placé en garde à vue et a nié les faits.
 

Les autorités politiques toujours choquées


Comme pour les agressions du 28 septembre et du 6 octobre derniers, la classe politique s'est dite choquée ce matin. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, y est allé de son tweet:

Est venu ensuite dans l'après-midi le tweet du président de la Métropole, David Kimelfeld, annonçant une réunion prochaine:
 


Le cabinet du Préfet du Rhône a bien confirmé qu'une réunion devait se tenir en urgence avec les maires et les associations des communes concernées. Afin que le choc exprimé par la classe politique ne reste pas une posture de campagne.
 

Sur le même sujet

Les + Lus