Obligation vaccinale : à l'approche de la date butoir, à Lyon, des soignants continuent de protester

Alors que la vaccination contre le Covid devient obligatoire au 15 septembre pour tous les soignants, les syndicats SUD et FO ainsi que le collectif "Hospitaliers Résistants 69" ont prévu ce jeudi 9 septembre une action de protestation. Une manifestation a rassemblé une quarantaine de personnes.
Lyon : les soignants protestent contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. Une manifestation a rassemblé une quarantaine de personnes ce jeudi matin 9 septembre 2021 devant l'hôpital Edouard Herriot
Lyon : les soignants protestent contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. Une manifestation a rassemblé une quarantaine de personnes ce jeudi matin 9 septembre 2021 devant l'hôpital Edouard Herriot © Y.Marie

A partir du 15 septembre, l'obligation vaccinale pour les soignants entre en vigueur. A Lyon, les syndicats SUD et FO, ainsi que des soignants du collectif "Hospitaliers Résistants 69" ont décidé de se mobiliser pour protester contre cette mesure qui s'applique aux soignants et à tous les personnels hospitaliers. Ils protestent également contre le pass sanitaire. 

La manifestation a rassemblé peu de monde, une quarantaine de personnes seulement, mais la détermination est à l'ordre du jour. Les syndicats entendent mettre la pression. "Même après le 15 septembre on va continuer, avec le collectif et les syndicats qui voudront suivre. On ne lâchera pas et on ira jusqu'au bout," indiquait ce matin Chaïbia Janssen, secrétaire SUD HEH.

"On n'a plus de soignants. Urgences, réanimations, il y a des arrêts maladie. Et nous on va perdre des gens compétents," s'indigne-t-elle. La représentante syndicale pointe du doigt l'absence de transparence de la direction générale en matière de pourcentage des personnels vaccinés : "Hier, dans un mail, la direction générale a indiqué qu'on était à 90% de vaccinés. Mais on n'arrive à avoir aucune donnée claire. On ne sait pas si ça concerne des médecins, des infirmières, des aides-soignants. On sait qu'on est à 90% de vaccinés mais on ne sait pas combien de gens on va perdre."

"Cette loi touche tout ce qui est administratif, plombiers ou électriciens. Les 120 corps de métier des hospitaliers sont touchés," rappelle la secrétaire SUD HEH qui évoque aussi des démissions et des départs. "C'est plus qu'une hémorragie, on est à l'agonie," s'alarme Chaïbia Janssen.

Cette dernière condamne au passage avec fermeté les méthodes de la direction des Hospices Civils de Lyon à l'égard des personnels non vaccinés : "ça fait deux mois et demi que les non-vaccinés sont cloués au pilori; avec des fiches de non-vaccinés, des listes dans les salles de soins, des SMS, des mises en demeure dans les services... je pose la question: où est le secret médical? Il n'y en a pas ici. C'est hyper violent et brutal. Ça ne se passe pas comme ça dans les autres hôpitaux !"

Un rassemblement avait lieu ce jeudi matin, devant l'hôpital Edouard Herriot. Les syndicats ont par ailleurs appelé à la mobilisation le mardi 14 septembre, à la veille de la date butoir concernant l'obligation vaccinale des soignants. Des rassemblements seront organisés devant les établissements hospitaliers mardi matin, avant une manifestation générale à partir de 13h devant l'ARS à Lyon.

Lyon : des soignants protestent contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale
Lyon : des soignants protestent contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale © Y.Marie

A partir de 9h, les manifestants ont pris la direction de la presqu'île pour se rendre devant le siège des HCL situé au niveau du quai des Célestins. Une délégation devait être reçue.

Santé: l'obligation vaccinale approuvée par les agents hospitaliers (sondage)

Selon un sondage Ipsos commandé par le ministère de l'Economie et dévoilé le mardi 7 septembre 2021, les deux tiers des agents de la fonction publique hospitalière (FPH) sont favorables à l'obligation vaccinale pour les soignants et personnels du secteur de la santé. Dans le détail, 67% des agents de la FPH approuvent l'obligation, un pourcentage inférieur à celui constaté dans la fonction publique d'Etat (71%) mais nettement supérieur au taux recensé dans la fonction publique territoriale (58%). Tous versants confondus, l'adhésion s'établit à 66%. 
[Le sondage a été réalisé les 31 août et 1er septembre auprès d'un échantillon national de 800 personnes, "représentatif des agents de la fonction publique âgés de 18 ans et plus" selon la méthode des quotas].
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social vaccins - covid-19 santé société