• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Passagers en souffrance de Tunisair : ce que la loi prévoit pour les remboursements

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Suite aux déboires des passagers de Tunisair dimanche et lundi, un point sur les remboursements de billets et les indemnisations que beaucoup d'entre-nous ne connaissons pas. 

Par Daniel Pajonk

Les passagers d’un vol qui n’a finalement pas lieu ont plusieurs possibilités de réagir en cas d’annulation dudit vol s’il s’agit d’une ligne régulière. Si dans les 5 heures qui suivent l’heure prévue de décollage d’un avion de ligne, aucune alternative n’est proposée, les passagers peuvent demander à être remboursés du montant de leur billet auprès de la compagnie aérienne.
 

Durant les heures d’attente dans un terminal, la compagnie doit prendre en charge les frais alimentaires des passagers. Idem pour les boissons, hors alcools. A défaut, les passagers avancent ces frais et se les feront rembourser.


Plus une indemnisation forfaitaire de 250 à 400 euros pour un vol moyen courrier

« Ce que peu de gens savent, c’est que le règlement européen prévoit également une indemnisation, souligne Pauline Berino, consultante chez Flightright, une société de recouvrement de ces frais auprès des compagnies aériennes. Cette indemnisation sous forme de somme forfaitaire est fonction de la distance du vol. »

Exemple : pour le vol entre Lyon et Tunis, Djerba ou Monastir, le forfait est de l’ordre de 250 à 400 euros par personne.  Ces indemnisations sont valables pour tous les vols effectués à partir de l’Union européenne.

Selon une étude réalisée pour Flightright, seuls 15 % des passagers connaissent leurs droits. En 10 ans, nous avons réussi à récupérer 200 millions d’euros d’indemnisations », complète Gabriel Destremaut, chargé de gestion.

Dans le cas de réservations de voyages « tout compris » voyage + hébergement, il est conseillé de contacter son agence de voyage ou la plateforme en ligne sur laquelle la transaction a été effectuée. La partie hébergement est généralement soumise à assurance et donne lieu à une prise en charge par cette dernière.

Sur le même sujet

Mick Micheyl : le parcours

Les + Lus