Réforme du collège: à Rillieux-la-Pape, N.Sarkozy dénonce "le mépris et l'arrogance" de Hollande et de Valls

Retour sur le meeting de l'UMP qui s'est déroulé jeudi soir (21 mai), à Rillieux-la-Pape, près de Lyon. Devant près de 2500 militants, Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois tiré à boulet rouge sur la réforme du collège portée par la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem... 

© France 3 RA
Lors de cette réunion publique, le président de l'UMP a critiqué "cette prétention, cette arrogance, ce mépris qui fait que nuitamment le président, et le Premier ministre publient un décret réformant la scolarité de nos enfants sans le moindre débat au Sénat, à l'Assemblée, méprisant tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux".

Fustigeant plus particulièrement la décision de supprimer les classes bilangues, qui pénaliserait l'apprentissage de l'allemand, le président de l'UMP a estimé que c'était "une honte au regard de l'histoire" et de l'amitié franco allemande.
 

Quand on reçoit en patrimoine l'amitié franco-allemande (...) et que vous pensez qu'il faut attendre 2015 qu'un gouvernement décide de supprimer les classes bilangues, de supprimer l'apprentissage de l'allemand: c'est une honte au regard de l'histoire".


Faisant l'éloge de "l'excellence" en matière éducative, le président de l'UMP a assimilé la vision de justice scolaire du Parti socialiste à celle d'un train arrivant  en retard: "La vision des socialistes est simple: si tous les TER arrivent en retard, alors il n'y a plus d'injustice."

durée de la vidéo: 01 min 49
Réforme du collège: Sarkozy dénonce "le mépris et l'arrogance" de Hollande et de Valls

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter