Retards de bagages sur un vol Tel-Aviv-Lyon : une plainte déposée contre X pour discrimination

Arrivés à 17h24, les passagers du vol Tel-Aviv-Lyon ont pu récupérer leurs bagages entre 19h15 et 19h26. / © Maxppp/Maxime JEGAT
Arrivés à 17h24, les passagers du vol Tel-Aviv-Lyon ont pu récupérer leurs bagages entre 19h15 et 19h26. / © Maxppp/Maxime JEGAT

A l'arrivée d'un vol Tel-Aviv-Lyon, à l'aéroport Saint-Exupéry, des passagers se sont plaints de retards dans la remise de leurs bagages. Ils auraient attendu plus de 2h. Une plainte a même été déposée pour discrimination. L'aéroport répond.

Par Emilie Henny

Près de deux heures d'attente pour récupérer leurs bagages à l'aéroport Saint-Exupéry de Lyon. C'est le sort réservé aux passagers d'un vol Transavia Tel-Aviv (Israël)- Lyon, ce dimanche 10 novembre. M. Zaoui, habitué de ce vol a porté plainte contre X pour "discrimination à raison de l'ethnie ou de la nationalité, entrave à l'exercice d'une activité économique". Pour lui, "il s'agit d'un acte antisémite" en raison du caractère répétitif de ce genre d'incident à l'aéroport.
 
ITV M. Zaoui :
M. Zaoui a déposé plainte contre l'aéroport Lyon Saint-Exupéry en raison de retards de livraison de bagages en provenance d'Israël trop récurrents à son goût. Il assimile ces retards trop fréquents à son goût à de l'antisémitisme. - France 3
 

"Une erreur opérationnelle"

De son côté, l'aéroport affirme que ce retard est dû à "une erreur opérationnelle" c'est à dire "un défaut de priorisation dans l’affectation de ses équipes, à un moment de forte activité" du prestataire bagages de la compagnie aérienne Transavia.

 

Photo à l'appui Mr Zaoui reproche aux bagagistes d'avoir fait traîner -exprès- l'arrivée des bagages. / © FTV
Photo à l'appui Mr Zaoui reproche aux bagagistes d'avoir fait traîner -exprès- l'arrivée des bagages. / © FTV



Un retard supplémentaire après une altercation

Après une heure d'attente, une altercation a éclaté sur le tarmac entre bagagistes et passagers, blessant un bagagiste au doigt. Les passagers auraient cherché à entrer en zone de tri bagages (zone interdite), selon l'aéroport. "Le personnel a alors exercé son droit de retrait générant un retard supplémentaire", complète-t-il.
Contactée par la rédaction de France 3 Rhône-Alpes, la compagnie Transavia confirme que l'agent pris à partie a déposé plainte. Le bagagiste a eu le doigt cassé et plus de 8 jours d'ITT. La gendarmerie des transports aériens a ouvert une enquête pour déterminer dans quelles circonstances des passagers ont pu pénétrer sur le tarmac de l’aéroport, ce qui est strictement interdit dans cette zone réglementée. Elle enquête également sur les violences qui auraient été commises sur le bagagiste.
Panneau affichage bagages en provenance de Tel Aviv / © M. Zaoui
Panneau affichage bagages en provenance de Tel Aviv / © M. Zaoui


Des retards récurrents ?

Selon M. Zaoui, entrepreneur dans l'agroalmentaire, qui voyage tous les 15 jours sur cette compagnie entre Israël et Lyon, ces retards sont récurrents. Mais l'aéroport rétorque. Il affirme que "le temps de livraison moyen du 1er bagage tous vols confondus est de 24 min, et de 23 min pour les vols de Transavia en provenance de Tel Aviv."

Sur le même sujet

Les + Lus