Retraites : les avocats du barreau de Lyon manifestent au TGI et à la Cour d'Appel

La mobilisation des avocats du barreau de Lyon est repartie de plus belle lundi 13 janvier. Deux actions symboliques ont été menées : l'une à l'ouverture du procès Preynat qui a d'ailleurs été reporté au lendemain, l'autre à la Cour d'appel.

Les avocats du barreau de Lyon en grève contre la réforme des retraites
Les avocats du barreau de Lyon en grève contre la réforme des retraites © F. Gramond
Ils se sont rassemblés aux portes de la salle d'audience où Bernard Preynat est appelé à comparaître à compter de ce lundi 13 janvier. Les avocats du barreau de Lyon manifestent eux-aussi contre la réforme des retraites. Symboliquement, une cinquantaine d'entre eux ont déposé leurs codes de procédure au sol, dessinant un SOS, puis accroché leurs robes aux escaliers qui bordent le hall du Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Cette action a été marquée par une salve d'applaudissements pendant près de cinq minutes. Et les revendications chantées : "On écrit sur les murs des Palais de justice, des messages pour ceux qui nous gouvernent. On écrit sur les murs, à l'encre de nos peines. On leur dit qu'il est temps qu'ils comprennent".
 
durée de la vidéo: 00 min 31
Chanson avocats du barreau de Lyon en grève

Les 3500 avocats du barreau de Lyon ont voté une grève reconductible pour dénoncer le projet de loi de réforme des retraites. Ce projet prévoit la suppression du régime de retraite autonome des avocats et une augmentation de leurs cotisations. Cette réforme aurait pour conséquences "de mettre en danger de nombreux cabinets, ainsi que l'accès au droit" selon le bâtonnier.
 

Le procès de Bernard Preynat renvoyé du fait de la grève


Compte-tenu de ce mouvement de grève des avocats, le bâtonnier Serge Deygas a demandé le renvoi du procès de l'ancien prêtre, Bernard Preynat, poursuivi pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité. Une demande qui a été soumise aux différentes parties prenantes de ce procès, et acceptée. 

N'ayant pas été autorisés à pénétrer dans la salle d'audience, les avocats se sont ensuite rendus en cortège à la Cour d'Appel de Lyon afin de manifester lors de l'audience solennelle de rentrée.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société manifestation économie social