Soldes : les commerçants de la Presqu'île de Lyon veulent surfer sur la note positive de fin 2019

© PHOTOPQR/LE PROGRES
© PHOTOPQR/LE PROGRES

Pour la première fois, les soldes vont durer quatre, et non plus six semaines. La période prend, du coup, des airs de round d'observation pour les commerçants de la Presqu'île de Lyon. Et l'association qui les fédère espère bien maintenir "l'ambiance positive" de la fin d'année 2019.

Par Aude Henry

C'est parti pour la première période de soldes de l'année 2020. Grande nouveauté : les soldes ne s'étalent plus sur six semaines, mais sur quatre, du mercredi 8 janvier au mardi 4 février. Des soldes d'hiver plus ramassées dans le temps, il n'y a pas vraiment de quoi inquiéter les commerçants de la Presqu'île de Lyon
Pourquoi ? La réponse de Clément Chevalier, le directeur de My Presqu'île, association qui fédère un réseau de 7 à 800 commerces au coeur de Lyon.

Après les pertes liées au mouvement des Gilets Jaunes, 2019 s'est achevée sur une note positive


A la question "Dans quel esprit abordez-vous cette période de soldes ?", Clément Chevalier évoque du tac au tac "une ambiance positive". La réponse peut paraitre étonnante, surtout à l'évocation des pertes liées aux manifestations des Gilets Jaunes. Selon l'analyse menée avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon Métropole, entre décembre 2018 et mai 2019, les pertes ont été estimées à 40 millions d'euros, soit une baisse de 5 à 10% du chiffre d'affaires annuel du pôle commercial de la Presqu'île.

Cependant, malgré "une année compliquée par les mouvements sociaux et les travaux" dans le centre-ville, les commerçants de la Presqu'île "n'ont pas trop mal fini 2019"
La mise en place de périmètre avec interdiction de manifester par la Préfecture a ainsi sécurisé l'activité. Et puis, il y a le traditionnel effet d'après Fête des Lumières et de préparation des fêtes de fin d'année : à compter du 10 décembre, les chiffres d'affaires regonflent.
 

Une dynamique entamée avant le début officiel des soldes d'hiver


Les soldes d'hiver démarrent très officiellement mercredi 8 janvier 2020, mais il ne vous a certainement pas échappé que des offres promotionnelles vous permettent de faire de bonnes affaires avant cette date.
Dans la Presqu'île de Lyon, comme partout ailleurs, les commerçants sont déjà "sur une dynamique, avec des ventes privées déjà ouvertes" par exemple.

Ajoutez à cela les achats en ligne, et vous obtenez des commerçants, pour qui, les soldes "ont un effet moins fort qu'il y a quelques années".
Certes, "dans le prêt-à-porter, c'est une période importante pour déstocker". Mais dans le réseau des 7 à 800 commerçants fédérés par l'association My Presqu'île, "beaucoup sont des indépendants qui ne font pas de soldes ou qui ont peu de capacité sur leurs marges". L'effet des soldes sera donc bien plus "mesuré"que dans les centres commerciaux.

Alors, les soldes seront-elles une bonne affaire pour les commerçants de Lyon ? Premiers éléments de réponse, au terme des deux premières semaines.







 

Sur le même sujet

Les + Lus