VIDEO "Mes copains sourds ne peuvent pas aller à l'école, je suis en colère !" Elèves et parents se mobilisent pour avoir des professeurs en langue des signes à Lyon

Publié le

A Lyon, dans le 3e arrondissement, deux classes sont sans professeur formé en langue des signes depuis la rentrée pour les élèves sourds et malentendants. La colère et l'indignation ont poussé les parents à bloquer l'établissement.

A  l'école Condorcet de Lyon dans le 3e arrondissement, 64 enfants sourds n'ont pas d'enseignant depuis la rentrée. Une solution de secours vient d'être trouvée pour les grande section/CP grâce à la bonne volonté d'une mère d'élèves malentendante et enseignante. Mais la situation reste précaire et les CE1/CE2 n'ont toujours aucun enseignement adapté en langue des signes française. 

Mardi 27 septembre, parents et enfants ont bloqué l'école de 8h à 9h. Au premier rang, Ruben, 10 ans en classe de CE1 : "Mes copains ne peuvent pas aller à l'école et je suis en colère ! Il y a quatre personnes sourdes dans un coin de la classe sans rien faire. Maintenant qu'il n'ont plus de maitresse, il ne peuvent plus travailler." 

Pas assez de personnes formées 

"Il y a un problème structurel dénonce Béatrice, mère d'élève, car il n'y a pas d'anticipation, pas assez de formation d'enseignants. Les personnes sourdes qui souhaitent enseigner, n'y arrivent pas. Chaque étudiant doit se battre. Il n' y a pas assez d'interprètes. Souvent, ils abandonnent en cours de route car c'est vraiment le parcours du combattant." 

Nos enfants ne sont pas des citoyens de seconde zone, ils ont droit à la même éducation que les autres. On n'est pas seulement inquiets, on est en colère !

Béatrice,

mère d'élève à l'école Condorcet à Lyon

"C'est très difficile pour moi, je suis très touchée et en colère car on est en France et nous n'avons pas d'enseignement pour des enfants, pourtant ce sont de futurs citoyens, je ne digère pas" ajoute une autre mère d'élève qui s'exprime en langue des signes. 

Depuis 2017, une circulaire  prévoit, entre autres, la possibilité pour les enfants sourds d’avoir des classes bilingues, langues des signes-français. Selon le ministère de l'éducation "la langue des signes française (LSF) est reconnue comme une langue à part entière. Tout élève concerné (sourd, malentendant ou non) peut bénéficier d'un enseignement en langue des signes."

Les élèves et parents de l'école Condorcet avaient déjà organisé deux précédents rassemblement pour alerter sur leur situation depuis la rentrée 2022

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité