Villefranche : un détenu trompe la vigilance des gardiens pour une démonstration spectaculaire

Un détenu d'une trentaine d'années a réussi à tromper la vigilance des gardiens mercredi pour grimper sur un filet anti-projections à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône. Ce détenu, qui ne présentait aucun signe de radicalisation, a hurlé "Allahu akbar" avant de retomber lourdement.     

Par Hugo Lemonier

Les faits se sont déroulés, ce mercredi matin vers 9h30, à proximité de la cour de promenade. Un détenu de Villefranche-sur-Saône, âgé de 25-30 ans, franchit les grillages qui le séparent de la zone neutre. Il passe les barbelés, grimpe sur le filet anti-projection, et perché à plus de 10 mètres du sol, hurle "Allahou Akbar". Ces filets de protection doivent en principe éviter le jet de portables ou de stupéfiants dans la prison. 

D'après Olivier, un gardien témoin des faits, syndicaliste FO, l'homme tenait également un "plastique noir". Selon la direction pénitentiaire, il s'agirait ni plus ni moins qu'un "sac poubelle".

Immédiatement, la sécurité de l'établissement se met en formation au pied du filet. C'est là que le prisonnier retombe lourdement. Les pompiers et le SAMU interviennent et le prennent en charge pour des blessures aux chevilles. "C'est la première fois que je vois ça", confesse le délégué syndical, qui dénonce la pénurie de moyens des surveillants pénitentiaires.

Un détenu réputé "calme"

Qu'est-ce qui a pu pousser ce détenu à commettre un geste aussi étrange ? Décrit comme fragile psychologiquement, le jeune homme a connu un parcours en détention "relativement positif", selon plusieurs sources. Il assurait même en tant qu'auxiliaire d'étage, salarié de la prison, des missions d'entretien réservées aux prisonniers les plus calmes.

La direction affirme que le détenu "montrait des signes d'agitation depuis quelque temps", mais qu'il n'a jamais été signalé comme "radicalisé". Il devrait faire l'objet d'une "prise en charge médicale et psychologique".

Le reportage de Mouloud Aissou et Emilie Rosso : 

 

Sur le même sujet

Cyclisme. Les féminines d'Auvergne-Rhône-Alpes

Les + Lus