• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Rhône: il met sa vie en péril et sauve 7 personnes des flammes

Le feu a pris vers 4 heures du matin dans le garage avant de se propager à la maison / © E. Livolsi
Le feu a pris vers 4 heures du matin dans le garage avant de se propager à la maison / © E. Livolsi

Un habitant de Décines dans le Rhône, est allé réveiller ses voisins en pleine nuit alors que leur maison brûlait. Impressionnés, les policiers sur place ont signalé cet acte citoyen à leur hiérarchie.

Par Arnaud Jacques

Il est 04h00, dans la nuit du 13 au 14 juillet. Gilbert, fleuriste, a le sommeil léger et doit se réveiller dans une heure pour aller au marché de Genas,où il travaille.
 

Il donne l'alerte



La nuit est chaude, il a laissé ses fenêtres ouvertes. Soudain, il entend de gros pétards et court à sa fenêtre. Le garage du voisin d'en face est en feu, des bombes d'aérosols explosent de toutes parts.
Aussitôt, Gilbert appelle les pompiers qu'il peine à joindre. En cette nuit de fête nationale, les interventions sont nombreuses. Une fois l'alerte donnée, il sort de chez lui et passe au-dessus du mur du voisin.
 

Il affronte la fournaise



"La maison est en L avec le garage sur le côté. J'étais obligé de longer le garage en feu pour accéder à la terrasse de la maison. Les trois quarts de la terrasse sont en feu et au bout, une fenêtre est restée intacte. J'ai tambouriné et j'ai cassé la vitre" nous raconte Gilbert. Le feu a commencé à prendre dans la maison, là où dorment les enfants. Il y a de la fumée partout. Gilbert est inquiet: "Je n'entendais rien. Je me suis dit ils sont tous morts". Mais il ne se doute pas qu'en tambourinant et criant, il a réveillé les parents. Ils apparaissent, suivis de leurs trois enfants âgés de 5 à 10 ans et de deux fillettes, invitées pour un week-end d'anniversaire.
 

Il aide à l'évacuation des victimes


Il faut maintenant sortir. Gilbert sait qu'il n'est plus possible de revenir en arrière, vers la rue, car tout a pris feu. "On a dû passer au-dessus d'un mur pour mettre la famille en sécurité dans le jardin du voisin." Gilbert pense alors aux voisines qui habitent une maison mitoyenne du garage en feu. "Je suis aussi aller les réveiller".
 

Un acte citoyen qui mérite d'être signalé pour la police


Au commissariat de Meyzieu-Décines, le capitaine parle volontiers de cette intervention. "J'ai reçu deux rapports des deux agents sur place pour me signaler les qualités de ce monsieur. C'est la première fois que je vois ça, c'est vous dire si ils ont été impressionnés". Dans leurs rapports, les policiers indiquent que Gilbert Deyermendjian a mis sa vie en péril pour secourir ces sept personnes. "Je vous confirme que ça s'est joué à quelques minutes", nous confie l'un d'eux. "Mes agents ont été marqués et touchés par cet acte de bravoure. Je vais faire remonter ces rapports à ma hiérarchie, en espérant qu'on puisse remettre une récompense honorifique à ce monsieur" nous dit le capitaine.
 
À droite, le mur des voisines, mitoyen du garage qui a pris entièrement feu. A gauche, la maison où l'incendie a commencé à se propager. / © Gilbert Deyermendjian
À droite, le mur des voisines, mitoyen du garage qui a pris entièrement feu. A gauche, la maison où l'incendie a commencé à se propager. / © Gilbert Deyermendjian

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus