Roanne : qui est donc le jeune suspect arrêté par l'anti-terrorisme ?

Qui est le jeune homme arrêté mardi à Roanne dans le cadre d'une opération anti-terroriste ? Il était en relation avec d'autres suspects, arrêtés eux aussi à Villeneuve d'Asc et dans la banlieue de Rouen. Des messages échangés entre eux ont fait craindre l'imminence d'un attentat terroriste.      

Par Philippe Bette

Quatre hommes, dont un jeune Roannais et une femme, ont été arrêtés mardi dans plusieurs lieux en France et des armes saisies par les services antiterroristes qui craignaient une possible action violente. Les interpellations ont eu lieu notamment à Roanne et à Villeneuve d'Ascq, où un couple a été arrêté.

Deux pistolets 9 mm et deux fusils-mitrailleurs, modifiés pour ne plus permettre de tirer en rafale, ont été retrouvés lors d'une des perquisitions au domicile de l'un des hommes en garde à vue, près de Rouen. Les armes étaient détenues légalement par cet homme, demi-frère d'un autre suspect,les deux fusils-mitrailleurs n'étant pas dans cet état considérés comme des armes de guerre. Les deux hommes figurent parmi les personnes en garde à vue.

Quatre des cinq suspects sont âgés de 17 à 24 ans.Le jeune roannais, agé de 20 ans, a été interpellé sur son lieu de travail où il était stagiaire depuis une semaine seulement. Il n'était pas fiché par l'anti-terrorisme et pas réputé fréquenter la mosquée. La famille avait emménagé depuis peu dans le quartier Bourgogne à  Roanne. Les suspects étaient en contact entre eux via les réseaux sociaux ou sur internet. Les messages échangés ont fait craindre la possibilité d'une action violente.Tout ce que l'on sait est qu'il se revendiquait de la proximité avec le terroriste Rachid Kassim, lui aussi originaire de Roanne...Mais se connaissaient -il seulement ?

Les arrestations ont eu lieu dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte au parquet antiterroriste depuis mars et confiée à la Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police judiciaire et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).







Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus