Le rock indé des Belles journées à Bourgoin-Jallieu

Publié le Mis à jour le

Ces 11 et 12 septembre, Bourgoin-Jallieu organise son festival. Du rock indépendant. "Les Belles journées", c'est 25 euros par jour avec notamment Autour de Lucie, Lull, Baden Baden et H. Burns. Tout ça au parc des Lilattes.

Une jauge de 2.000 places a été dessinée dans le parc des Lilattes. Promesse de campagne de la nouvelle municipalité berjalienne, étiquetée à droite, ce festival est un pari audacieux. Coincée entre les métropoles lyonnaise et grenobloise, Bourgoin a investi plus de 100.000 euros pour créer son événement.

Pas de grosses cylindrées, la dizaine de groupes invités se situe dans une veine pop rock indé... à l'image du quatuor marseillais Aline, enfants de Daho et de Taxi Girl, ou du jeune chanteur lyonnais Sly Appolinaire.

Sans oublier Renaud Brustlein qui porte l'aventure "H.Burns" depuis bientôt dix ans. Natif de Romans-sur-Isère, biberonné à Leonard Cohen et Bob Dylan, il a enregistré ses deux derniers albums à Chicago puis Los Angeles auprès de la crème des producteurs US.

Salué par la critique, H.Burns rencontre un écho grandissant auprès du public "indierock". Avant Hambourg, Berlin et la Cigale à Paris, le groupe va donc dévoiler son nouvel album Night Moves aux Belles Journées.

Reportage Damien Borrelly et Dominique Bourget
durée de la vidéo: 05 min 21
Les Belles Journées à Bourgoin

Les Belles Journées à Bourgoin, vendredi 11 et samedi 12 septembre.