Santé. Deux morts en quatre mois chez nos voisins Suisses, les cas de rougeole se multiplient

© Schneyder Mendoza / AFP
© Schneyder Mendoza / AFP

La rougeole a fait deux morts en Suisse depuis le début de l'année. L’annonce a été faite ce jeudi 2 mai 2019 par l'Office fédéral de la santé publique. L’organisme a souligné l'importance de la vaccination pour empêcher la propagation de cette maladie hautement contagieuse.
 

Par AFP

La rougeole continue sa progression en Europe. Elle a fait deux morts en Suisse depuis le début de l'année, selon l'Office fédéral de la santé publique qui souligne l'importance de la vaccination pour empêcher la propagation de cette maladie hautement contagieuse.

Le nombre des cas de rougeole chez nos voisins Suisses était en augmentation cette année, avec 155 personnes contaminées, dont deux ont perdu la vie.

Un homme d'une trentaine d'années qui n'avait jamais été vacciné auparavant, est mort après avoir été infecté par des proches.

Il a été vacciné 67 heures après son exposition au virus. "Mais cette vaccination post-expositionnelle est arrivée trop tard : il a quand même développé la rougeole", a ajouté le ministère, précisant qu'il était mort chez lui, très peu de temps après l'apparition des premiers symptômes.

Le deuxième cas concerne un septuagénaire dont le système immunitaire était affaibli en raison d'un cancer. On ignore comment il a contracté la rougeole. Il est mort quelques jours après l'apparition d'une "pneumonie due à la rougeole", a précisé le ministère.

Le ministère rappelle que la vaccination contre la rougeole est fortement recommandée, soulignant qu'elle protège non seulement la personne qui en bénéficie, mais aussi les personnes vulnérables qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales en limitant la circulation du virus dans la population.

Les autorités sanitaires mondiales s'inquiètent de l'impact de la méfiance qui se répand vis-à-vis des vaccins, relevant qu'il y avait de plus en plus de cas de rougeole dans le monde.

L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé en avril que le nombre des cas de rougeole avait été multiplié par quatre au premier trimestre 2019 par rapport à la même période de l'année précédente, l'Afrique et l'Europe étant les régions les plus touchées.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus