Cet article date de plus de 5 ans

Le Collectif de l'hôpital de Moûtiers rejoint par des défenseurs de la santé de proximité de toute la France

Le Collectif pour l'Hôpital de Moûtiers reçoit, ce week-end du 21/22 mai, la 25e rencontre nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité. 80 personnes de toute la France y participent. 
© France 3 Alpes
Le lieu est symbolique. C'est dans la salle des fêtes de Notre-Dame-de-Briançon, en Savoie, que les défenseurs des petits hôpitaux de France sont réunis. C'est ici qu'Ambroise Croizat aurait parlé pour la première fois de la Sécurité sociale en public.

C'est pour dire que les choses ont bien changé en matière de protection sociale depuis, que le Collectif pour l'Hôpital de Moûtiers a choisi ce village où naquit celui qui était ministre du Travail et de la Sécurité sociale au milieu des années 40.

A 6km de là, un combat se poursuit pour défendre un "hôpital vital, indispensable" en passe devenir un pôle gériatrique.

Le collectif de Moûtiers reste persuadé que l'on peut maintenir et développer les urgences et la chirurgie (spécialité osseuse, ski oblige!). En vain. L'Agence Régionale de Santé a fermé la chirurgie en avril 2015 et les urgences en octobre 2015. Pour compenser, 2 nouveaux services ont pris le relais à Albertville.

"Nous ce que l'on veut, c'est éviter à l’Etat une erreur fatale pour la vie des gens d’ici et des touristes", explique un membre du collectif. 

Reportage Jean-Christophe Pain et Jérôme Ducrot
durée de la vidéo: 01 min 51
Zoom sur les défenseurs des hôpitaux de proximité

Ce samedi matin, la directrice du Centre Hospitalier Albertville-Moûtiers a justement assisté aux débats. Pas de nouveaux engagements à attendre. Les habitants du secteur sont invités à se faire à l'idée que ni les urgences ni la chirurgie ne reviendront à Moûtiers.

Après 2 ans et demi de bataille, le collectif n'entend pourtant pas lâcher l'affaire.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société