• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Police : un syndicat publie des photos pour dénoncer les conditions de travail au commissariat d'Albertville

Une climatisation pour le moins artisanale qui illustrerait les conditions de travail au commissariat, selon le syndicat / © Page Facebook France police - Policiers en colère.
Une climatisation pour le moins artisanale qui illustrerait les conditions de travail au commissariat, selon le syndicat / © Page Facebook France police - Policiers en colère.

Un "vieux ventilateur détérioré" en guise de climatisation. Les photos sont publiées sur Facebook par un syndicat de police qui souhaite dénoncer les conditions de travail au commissariat d'Albertville en Savoie. Une situation "connue et suivie" par la préfecture.

Par Yann Gonon

Après les tracts, des photos publiées sur Facebook. C'est le moyen choisi par le syndicat France Police - Policiers en colère pour dénoncer les conditions de travail dans les commissariats. A Albertville, en Savoie, c'est le système de climatisation pour le moins artisanal qui suscite l'indignation du syndicat.

"Un vieux ventilateur détérioré sans pied qui a dû être planté dans un cône de lubeck récupéré", et pour l'alimenter "un fil scotché au mur", voilà à quoi ressemblerait la climatisation dans les locaux du commissariat d'Albertville, si l'on en croit les photos publiées sur la page Facebook du syndicat, qui conclue son post d'un "on arrête pas le progrès" !
 

"Quand on fait des tracts, ils ne sont lus que par les fonctionnaires et l'administration ne les prend pas en compte" se justifie Jérôme Robert, délégué régional de France Police - Policiers en colère. Le syndicat, qui affirme être le 5e en importance dans la police au niveau régional, explique ainsi son choix d'utiliser les réseaux sociaux pour alerter sur les conditions de travail dans les commissariats.

La situation d'Albertville serait loin d'être isolée, et concernerait "plus de 80 % des locaux en France", toujours selon le syndicat. Les conditions de travail se seraient ainsi sérieusement dégradées ces dernières années. Et Jérôme Robert de citer "des radios cassées, des pneus lisses sur certains véhicules, des tenues ou des chaussures qui tardent à être remplacées".

Des conditions de travail qui "usent le moral" des policiers, insiste le syndicaliste. 

Interrogée par la rédaction de France 3 Alpes sur ce dossier, la préfecture de Savoie affirme que "la situation est connue et suivie par le Préfet et la Direction départementale de la sécurité publique". Elle indique que des travaux électriques ont déjà été effectués au premier trimestre 2019 et qu'une somme de 30 000 euros vient d'être "allouée pour le remplacement de la VMC".

Quand les travaux auront-ils lieu ? Pas de réponse précise pour l'instant. Des appels d'offres devront avoir lieu comme l'exige la loi, rappelle la préfecture. Pour la clim' d'Albertville, il faudra visiblement encore un peu attendre...

 

Sur le même sujet

Attaque au couteau de Laurent Bonnevay (Lyon) : l'avocat de l'assaillant livre ses premières impressions

Les + Lus