Cet article date de plus de 4 ans

Aix-les-Bains et Chambéry : 20 policiers sur 36 en arrêt maladie

Depuis le 17 mars, 14 des 18 policiers de la brigade de jour d'Aix-les-Bains sont en arrêt maladie. Et 6 sur les 18 de Chambéry. Des policiers nationaux à la limite du burn-out. 
© C.Aubert/France 3 Alpes

Ces fonctionnaires de police-secours sont à bout. Trop de pression, pas assez d'effectifs, selon Caroline Dujardin, du syndicat SGP Police Savoie. "Ils sont épuisés... les nerfs à fleur de peau" ajoute-t-elle.

La cause de ce mal-être ? Des horaires trop lourds (seulement un week-end libre sur 6), le renforcement des patrouilles (de 2 à 3 pour cause de sécurité) ... à effectifs constants. 

La syndicaliste reconnaît l'arrivée prochaine de "renforts", 6 fonctionnaires supplémentaires, mais, selon elle, ils rejoindront le nouveau Groupement d'Intervention Départemental, et ne soulageront donc pas les patrouilles de jour. "C'est le retour de la politique du chiffre !" s'exclame-t-elle.

Hier, la Direction Départementale de la Sécurité Publique a fait contrôler les agents en arrêt par un médecin de l'administration. Pour le nouveau Directeur Jean-Cyrille Reymond : "ils n'ont pas le droit de grève, leur réaction est disproportionnée, ils doivent assurer le service public".

Reportage Céline Aubert, Frédéric Pasquette, Sophie Villatte et Annick Giros

durée de la vidéo: 01 min 54
20 policiers en arrêt maladie







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police sécurité