Coronavirus : Vincent Lavenu, manager de l’équipe cycliste AG2R​​​​ “​​​​​​​nos coureurs sont confinés à domicile”

Vincent Lavenu, manager général de l’équipe cycliste AG2R la Mondiale / © Yves Perret / www.ypmedias.com
Vincent Lavenu, manager général de l’équipe cycliste AG2R la Mondiale / © Yves Perret / www.ypmedias.com

Vincent Lavenu, manager général de l’équipe cycliste AG2R la Mondiale, ne peut être plus clair, si certains avaient pu imaginer que leur statut de coureur professionnel allait leur permettre de continuer à rouler dehors pour s’entraîner : c’est raté,  il va falloir rouler dedans.

Par Frédéric Lefrançois

« On suit la règle, il n’y a pas de dérogation. La Ligue Nationale de Cyclisme a fait le point avec le ministère de la jeunesse et des sports, nos coureurs sont confinés à leur domicile comme n’importe quel citoyen ».

Les grands espaces, les odeurs de la nature qui réveillent les sens et la caresse du vent sur le visage… tout ça c’est remis à plus tard. Pour l’instant il va falloir fermer les yeux pour l’imaginer en faisant… du home trainer !!!
 

 

« Tous nos coureurs ont reçu un programme pour s’entretenir physiquement »


Les 29 coureurs de l’équipe savoyarde, dispersés sur l’ensemble du territoire (aucun dans le Grand-Est, seul Tony Galopin est en Île-de-France) vont donc devoir garder le rythme en solitaire et entre quatre murs. Pour y parvenir ils vont pouvoir s’appuyer sur le programme que Jean-Baptiste Quiclet, le directeur de la performance de l’équipe cycliste, leur a concocté et envoyé par mail ce matin même.

« Un programme qui couvre les mois de mars, avril et mai », précise Vincent Lavenu, « pour commencer, on va les mettre en semi-repos, c’est-à-dire : une journée de repos, une journée de muscu, une journée de home trainer, et ça pendant deux semaines . Ensuite, et pendant deux semaines encore, les coureurs monteront en puissance sur le travail foncier. »
 
Les programmes sont prêts, les coureurs n’ont plus qu’à les appliquer pour être au taquet pour la reprise car staff, coureurs, mécanos, et personnels administratifs ne pensent qu’à ça : la reprise.

 

« La reprise ?  Peut-être pour les 4 jours de Dunkerque début mai »

 
«C’est sûr que tout ce que l’on est en train de mettre au point peut-être balayé d’un revers de la main si la crise dure plus longtemps que prévu. Mais on veut rester optimiste » .

Vincent Lavenu espère que le peloton se reformera début mai « avec les 4 jours de Dunkerque ». Pourquoi cette course ? « Simplement parce que contrairement aux autres elle n’est pas annulée".

Enfin pas encore. "On reste très prudent car les informations changent tous les jours », et le manager général de préciser également « au-delà de l’autorisation du gouvernement à reprendre les compétitions sportives, il faut aussi espérer que les organisateurs des courses n’auront pas jeté l’éponge devant l’arrêt de la participation de leurs différents sponsors. ». 
 
Pour l’instant, le maître-mot pour AG2R La Mondiale, c’est s’adapter au quotidien tout en pensant déjà à demain. Comme toutes les entreprises, elle a basculé un maximum de ses activités administratives et communications en mode télétravail. Le service course, basé à La Motte-Servolex, est réduit à son minimum et le dernier mécanicien encore présent à l’atelier a donné ses derniers tours de clé ce mercredi. A partir du jeudi 19 mars, il restera chez lui.
 
Vincent Lavenu lui sera toujours là pour gérer les aléas en attendant que l’activité reprenne, que revienne l’agitation et le bruit qui précédent toujours les départs de chaque course.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus