• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Charte du Parc National de la Vanoise (Savoie): un vote sans les collectivités locales

Une vue du massif de la Vanoise. / © CC BY Ymaup
Une vue du massif de la Vanoise. / © CC BY Ymaup

Jeudi 27 novembre, le conseil d'administration du parc national de la Vanoise a approuvé un nouveau projet de charte lors d'un vote auquel les collectivités locales n'ont pas pris part. Une large majorité a voté pour, hormis les représentants des communes et du conseil général. 

Par France 3 Alpes avec l'AFP

Le projet de charte va désormais être transmis au ministère de l'Écologie pour examen par le Conseil national de protection de la nature puis par le Conseil d'État. "La consultation des communes pour adhésion devrait intervenir largement après les élections municipales dans le deuxième semestre de 2014", est-il précisé. 

En 2012, lors de la consultation préalable à l'enquête publique, 26 des 29 communes de l'aire d'adhésion du parc avaient émis un avis négatif au projet de nouvelle charte, menaçant de réduire celui-ci à la portion congrue. La fronde venait essentiellement des stations de ski, qui reprochent au parc d'entraver leur développement touristique. Val Thorens, Courchevel, Tignes, Val d'Isère... La Vanoise compte sur son territoire quelques-unes des plus grandes stations du monde, qui n'ont besoin ni de ses moyens financiers, ni de sa notoriété pour attirer les touristes.

Le nouveau document, approuvé mercredi, a été "allégé d'une quarantaine de pages et rendu beaucoup agréable à la lecture", selon le communiqué. "À la charte a également été adossée une proposition de stratégie touristique du parc, élaborée avec les multiples acteurs touristiques du territoire et les collectivités, qui a été approuvée préalablement", est-il précisé. 

Gaston Pascal-Mousselard, maire de Villaroger, a salué au nom des communes de la Vanoise, des "avancées importantes (...) comme l'élaboration future d'une stratégie touristique par le Parc". "Ces avancées (...) devront se concrétiser de manière claire", a-t-il toutefois prévenu, en faisant part de l'"exaspération" des communes "vis-à-vis de l'application trop souvent rigide faite des lois et réglementations".

Créé par un décret du 6 juillet 1963, le coeur du parc national de la Vanoise forme un espace protégé de 535 km2, où habitent quelque 1.800 bouquetins et 4.000 chamois.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'interview de Françoise Laurant, co-présidente du Planning familial AURA

Les + Lus