Coupe du monde de ski - Kitzbühel: Johan Clarey échoue au pied du podium en super-G

Le vétéran suisse Didier Défago a remporté, dimanche 26 janvier, le super-G de Kitzbühel, sa 5e victoire en Coupe du monde de ski alpin. Johan Clarey termine 4ème, dommage!

© Photo Alexander Klein / AFP
Sur une piste facile et raccourcie, ralentie encore par la neige tombant depuis la nuit, ersatz de la Streif amputée du mur de départ et de la traverse, tout s'est joué sur le fil des centièmes.

Champion olympique de descente, Défago a devancé l'Américain Bode Miller de 5/100e, alors que le Norvégien Aksel Lund Svindal, roi de la discipline, a partagé à 15/100e la 3e place avec l'Autrichien Max Franz

Meilleur glisseur du groupe France, Johan Clarey a échoué au pied du podium, cinquième à 19/100e de Défago. "Oui, c'est rageant (de terminer à 5/100e du podium). Mais je suis content de ma journée quand même. J'ai fait un ski propre pour une fois. Depuis le début de la saison, je sentais que j'étais capable d'aller vite mais je faisais de grosses fautes. Aujourd'hui, j'ai décidé de poser le ski. Je fais 5e, mon meilleur résultat en super-G, je ne peux pas être déçu. C'était raccourci, il n'y avait pas moyen de faire de gros écarts. Ce format est moyen, je préfère faire un super-G puis un super-combiné à côté."

Aux antipodes, Gauthier de Tessières a gâché sa dernière chance d'être sélectionné pour les Jeux, 48e à 1 sec 37. "Je n'ai rien à dire... Je suis déçu", a lâché le vice-champion du monde de super-G, sans résultat probant cette saison.

Alors qu'Adrien Théaux, sur un tracé ne le favorisant pas, a affiché ses progrès en terminant 9e, tout près (à 36/100e).  "C'était court!" a-t-il dit. "Tellement court que l'on ne se rend compte de rien. Pour moi, je me suis dit que je venais à peine de partir que j'étais déjà en-bas. On s'en doutait, on savait qu'il fallait faire une course quasiment parfaite. J'arrive un peu large sur la dernière partie, ce n'est pas énorme mais ça m'a coûté. Je suis un peu déçu. Je me sentais bien, les sensations étaient super. Je voulais faire un podium, il y avait moyen, c'est passé à côté."

Classement de la Coupe du monde de super-G (après quatre épreuves):

1. Aksel Lund Svindal (NOR) 296 pts
2. Didier Défago (SUI) 162
3. Patrick Kueng (SUI) 159
4. Bode Miller (USA) 139
5. Georg Streitberger (AUT) 134
. Otmar Striedinger (AUT) 134

Classement général de la Coupe du monde (après 22 épreuves):

1. Aksel Lund Svindal (NOR) 887 pts
2. Marcel Hirscher (AUT) 735
3. Alexis Pinturault (FRA) 569
4. Felix Neureuther (GER) 491
5. Hannes Reichelt (AUT) 476
6. Ted Ligety (USA) 449
. Bode Miller (USA) 449
8. Patrick Kueng (SUI) 398
9. Henrik Kristoffersen (NOR) 341
10. Adrien Théaux (FRA) 336

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport