Disparition d'Arthur Noyer. La famille va porter plainte pour “violation du secret de l'instruction”

© Aurélie Massait-Salamanca. France 3 Alpes
© Aurélie Massait-Salamanca. France 3 Alpes

INFO FRANCE 3 ALPES. Après les révélations du Dauphiné Libéré, selon lesquelles de nouveaux ossements auraient été découverts ce vendredi 12 janvier près du crâne du Caporal Noyer en Savoie, la famille va porter plainte "pour violation du secret professionnel"

Par I.G avec Aurélie Massait

Selon le Dauphiné Libéré, de nouveaux ossements ont été découverts " à proximité des restes du crâne du caporal Noyer, sur les hauteurs de Montmélian en Savoie. Pendant deux heures, un hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie de Bron aurait survolé et filmé les lieux et des ossements auraient été repérés".

D'après le  journal qui s'appuie sur une source proche du dossier, "ces fragments découverts seraient bien humains. Selon les premiers éléments d'informations, ils présentent un aspect et une décoloration différente de ceux découverts en septembre. Mais aucune conclusion n'a encore été formulée par les spécialistes dépêchés sur les lieux".

Une information que ni les enquêteurs, ni le procureur n'ont voulu commenter ce samedi 13 janvier.

L'avocat des parents d'Arthur Noyer en revanche, Maître Bernard Boulloud, a annoncé qu'il allait au nom de la famille, "porter plainte contre X en début de semaine au tribunal de Chambéry pour violation du secret de l'instruction et du secret professionnel".

Entretien, Aurélie Massait & Christelle Nicolas.



Les restes du crâne du caporal Noyer avaient été découverts le 7 septembre dernier. Une correspondance avec l'ADN d'Arthur Noyer avait été ensuite établie.

Nordahl Lelandais est depuis mis en examen pour l’assassinat du caporal, mais également pour l’enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys.

Nordahl Lelandais avait été déféré le mercredi 19 décembre en fin de matinée à l'issue d'une garde à vue de 48 heures. Il a nié toute implication dans la disparition du militaire de 24 ans, caporal de la 13e BCA, tout en reconnaissant avoir été en compagnie d'Arhur Noyer la nuit du 11 au 12 avril.

Le jeune militaire de 24 ans a été vu pour la dernière fois le 12 avril à 4 heures du matin, alors qu'il rentrait chez lui en stop après une soirée en boîte de nuit.



En début d'après-midi ce samedi 13 janvier, la route du col de Marocaz était toujours fermée à la circulation par la gendarmerie.
© Aurélie Massait. France 3 Alpes
© Aurélie Massait. France 3 Alpes

Reportage d'Aurélie Massait & Christelle Nicolas

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les surveillants manifestent devant les prisons de Riom et Moulins-Yzeure

Près de chez vous

Les + Lus