Elections régionales. Ce que Michel Barnier a dit pour soutenir Laurent Wauquiez

Publié le Mis à jour le

Fin mai, il "prenait acte" de la position de l'UMP qui avait préféré Laurent Wauquiez pour représenter la droite aux élections régionales. 6 mois plus tard, Michel Barnier a repris la parole, participant à un meeting à Chambéry, ce dimanche 22 novembre.   

"On ne fait pas de la politique avec de la nostalgie (...) On ne fait pas non plus de la politique avec de la rancoeur, ce qui n'interdit pas d'avoir de la mémoire (...) On ne fait pas enfin de la politique en regardant dans un rétroviseur!", en quelques mots Michel Barnier a ainsi évacué le passé récent, à l'époque où l'ancien Commissaire européen briguait la tête de liste UMP (devenue LR) pour la campagne des Régionales.

"C'est un moment qui exige de la dignité, de l'unité et aussi du courage pour préparer ensemble d'autres lendemains", a lancé le politique qui a d'emblée expliqué la raison de son déplacement dans un meeting: "pour soutenir l'équipe savoyarde animée par Patrick Mignola et Emilie Bonnivard".

"Je ne suis pas venu pour donner je ne sais quelle consigne de vote! Les électeurs et les électrices n'en auraient que faire! Ils sont assez grands pour se décider en conscience, par eux mêmes."

Michel Barnier a attendu un peu pour exprimer "son choix et son soutien en présence de Laurent Wauquiez qui dirige avec l'énergie que nous lui connaissons la liste régionale". 

Au fil de son discours, l'homme a aussi évoqué l'avenir des deux départements de Haute-Savoie et de Savoie: "cette province qui sera je l'espère une jour réunifiée". Et de conclure: "Vive la Savoie! Vive la Région Rhône-Alpes-Auvergne et vive la FRANCE!"