• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Handicap : une descente aux flambeaux organisée aux Saisies en Savoie pour que “Lana gravisse sa montagne”

La petite Lana l'année dernière lors de la 3e descente aux flambeaux des Saisies / © Jeff Joguet
La petite Lana l'année dernière lors de la 3e descente aux flambeaux des Saisies / © Jeff Joguet

Une descente aux flambeaux aura lieu ce jeudi 21 février 2019 aux Saisies, en Savoie, à l'initiative de l'association "Pour que Lana gravisse sa montagne". Objectif : récolter des fonds et mieux faire connaître l'IMC, l'infirmité motrice cérébrale.

Par Yann Gonon

La station des Saisies accueillera ce jeudi 21 février 2019 une descente aux flambeaux organisée par l'association "Pour que Lana gravisse sa montagne". L'association savoyarde veut mieux faire connaître l'IMC, l'infirmité motrice cérébrale (IMC).

C'est la maman de la petite Lana qui organise cette nouvelle descente aux flambeaux, demain, jeudi 21 février aux environs de 18h30 aux Saisies. Tout au long de la journée, un stand sera installé sur le front de neige pour expliquer le handicap dont souffre la fillette. Une vente de pâtisseries et d'objets aux couleurs de l'association permettra également de récolter des fonds. 

Pour récolter ces fonds, l'association espère également vendre encore plus de flambeaux que pour les 3 premières éditions. "Nous souhaitons dépasser les 500" espère Fanny Piernetz. En fin de journée, tous ces flambeaux seront allumés pour une descente en compagnie de Marie Bochet, l'athlète aux multiples médailles qui a accepté d'être la marraine de l'association.
 
Lana avait participé à la descente aux flambeaux l'année dernière / © Jess Joguet.
Lana avait participé à la descente aux flambeaux l'année dernière / © Jess Joguet.

"Pour que Lana gravisse sa montagne" est l'association créée par les parents de Lana, petite fille de Notre-Dame-de-Bellecombe qui vit depuis sa naissance avec une IMC, une infirmité motrice cérébrale. A 7 ans, la fillette est en fauteuil roulant. "Nous ne savons pas grand-chose sur son avenir" explique sa maman. "Son quotidien est fait de rendez-vous médicaux et de rééducation. Elle ne marche pas, ne tient pas assise... Pour autant, elle reste très courageuse, toujours souriante et continue de nous épater par ses progrès". Ainsi, Lana qui adore le ski, ne manque pas de s'élancer sur les pistes avec son papa qui est moniteur aux Saisies.

Avec cette 4e descente aux flambeaux prévue demain, l'association espère mieux faire connaître le handicap dont souffre Lana. Elle souhaite aussi récolter des fonds pour aider d'autres enfants.

 

Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus